International
URL courte
51004
S'abonner

Les systèmes de missiles 9K52 Luna-M de fabrication soviétique ont apporté leur contribution à la lutte contre le terrorisme international en Syrie. Bien qu’utilisés moins fréquemment que les Tochka et les Tochka-U, certains tirs ont été immortalisés.

Au début du conflit en Syrie, les forces gouvernementales syriennes disposaient, selon certaines données, de 18 rampes de lancement et de plusieurs dizaines de missiles 9K52 Luna-M. Des photos de tirs de ces missiles ont été publiées sur les réseaux sociaux, comme le montre Rossiyskaya Gazeta.

La Syrie a reçu ses premiers systèmes Luna-M, également connus sous le code Otan FROG-7, au début des années 1970, à l'époque de son bras de fer avec Israël. Formés par des conseillers soviétiques, les militaires syriens les ont utilisés pour la première fois en octobre 1973. Au cours d'une guerre qui a duré 18 jours, ils ont régulièrement attaqué des cibles sur le territoire israélien.

Le système 9K52 Luna-M utilise un missile à combustible solide d'une masse de 2.500 kg, dont la charge active pèse environ 200 kg et produit à l'éclatement quelque 15.000 fragments. Le missile a une version dotée de 42 sous-munitions de 7,5 kg chacune.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
image, tir de missiles, 9K52 Luna-M, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook