Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Moscou: Londres a soudoyé des membres de l'OIAС

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    12462

    La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a accusé les autorités britanniques d'avoir soudoyé certains membres de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

    Le Royaume-Uni et ses partenaires ont soudoyé certains membres de l'OIAC avant le vote portant sur l'élargissement du mandat de l'organisation, a déclaré jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

    Selon elle, Londres et ses alliés ont eu recours à des «manipulations politiques» ainsi qu'à du chantage pur et simple en vue de faire adopter une «décision odieuse».

    «Nous considérons cette décision comme illégitime. Force est de constater que la conférence des pays membres a dépassé le cadre de son mandat lors de son adoption», a souligné Mme Zakharova.

    Auparavant, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques a vu ses pouvoirs renforcés. Désormais, l'OIAC est habilitée à identifier «les auteurs, organisateurs et commanditaires» d'attaques commises sur le territoire de ses membres, et non pas seulement les substances utilisées.

    Le projet de décision avait été soumis par le Royaume-Uni. La réforme a été approuvée par 82 voix pour et 24 contre, dont la Russie, l'Iran et la Syrie. Moscou estime que seul le Conseil de sécurité des Nations unies est légitime pour désigner ceux qui recourent aux armes de destruction massive.

    Lire aussi:

    Damas explique à quoi sert l'élargissement des pouvoirs de l'OIAC
    «Les jours de l’OIAC seront comptés» si l’on ne remédie pas à la situation
    Les inspecteurs de l'OIAC sont en route pour Douma
    Tags:
    armes de destruction massive, armes chimiques, Conseil de sécurité de l'Onu, OIAC, Maria Zakharova, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik