International
URL courte
8233
S'abonner

Le multiculturalisme est une «erreur idéologique» du XXIe siècle, a déclaré le 30 juin, Jörg Meuthen, un des porte-paroles fédéraux du parti allemand AfD, qui a également critiqué la politique migratoire européenne et appelé à durcir le contrôle des frontières de l’UE et à créer une «Forteresse Europe» en coopération avec Vienne, Rome et Budapest.

Le 30 juin, lors du congrès du parti allemand Alternative pour l'Allemagne (AfD) qui se tient jusqu'à aujourd'hui à Augsbourg, un de ses deux porte-parole fédéraux, Jörg Meuthen, a critiqué la politique du multiculturalisme, indique la Deutsche Well.

«Le multiculturalisme est une grande erreur idéologique du début du XXIe siècle. […] Le temps a montré que cette idéologie [nous, ndlr] est étrangère et est utopique», a déclaré M.Meuthen.

Selon lui, la politique migratoire d'Angela Merkel, d'Emmanuel Macron et du Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker mène l'Europe vers sa lente fin volontaire.M.Meuthen a également accusé la chancelière allemande de résister à la proposition du ministre fédéral allemand de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire, Horst Seehofer, de durcir la politique migratoire de Berlin.

De plus, M. Meuthen de l'AfD a énuméré les alliés potentiels de son parti pour installer un contrôle strict aux frontières de l'Union européenne et à construire la «Forteresse Europe». Ce sont le chancelier fédéral d'Autriche Sebastian Kurz, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán et un des deux Vice-présidents du Conseil des ministres italien, le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini.

Toutefois, le porte-parole de M.Kurz s'est dissocié de l'AfD.

«Nous sommes un gouvernement fédéral clairement pro-européen», indique le communiqué du service de presse du chancelier autrichien.

La question migratoire ne constitue pas une exception, Vienne est attaché à une décision collective de l'Union européenne. L'allié allemand de l'Autriche est le gouvernement de l'Allemagne dirigé par Angela Merkel et non pas l'AfD, a ajouté le service de presse du chancelier autrichien.

Lire aussi:

Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Didier Raoult se voit refuser l’usage exceptionnel de l’hydroxychloroquine
Tags:
multiculturalisme, congrès, chancelière, politique migratoire, frontière, migration, Union européenne (UE), Alternative pour l'Allemagne (AfD), Matteo Salvini, Sebastian Kurz, Jean-Claude Juncker, Emmanuel Macron, Viktor Orban, Jörg Meuthen, Angela Merkel, France, Augsbourg, Budapest, Hongrie, Rome, Italie, Autriche, Vienne (Autriche), Bavière, Europe, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook