Ecoutez Radio Sputnik
    AfD-Logo

    L’AfD nomme «l’erreur idéologique» du XXIe siècle et veut créer une «Forteresse Europe»

    © AP Photo / Jens Meyer
    International
    URL courte
    8223

    Le multiculturalisme est une «erreur idéologique» du XXIe siècle, a déclaré le 30 juin, Jörg Meuthen, un des porte-paroles fédéraux du parti allemand AfD, qui a également critiqué la politique migratoire européenne et appelé à durcir le contrôle des frontières de l’UE et à créer une «Forteresse Europe» en coopération avec Vienne, Rome et Budapest.

    Le 30 juin, lors du congrès du parti allemand Alternative pour l'Allemagne (AfD) qui se tient jusqu'à aujourd'hui à Augsbourg, un de ses deux porte-parole fédéraux, Jörg Meuthen, a critiqué la politique du multiculturalisme, indique la Deutsche Well.

    «Le multiculturalisme est une grande erreur idéologique du début du XXIe siècle. […] Le temps a montré que cette idéologie [nous, ndlr] est étrangère et est utopique», a déclaré M.Meuthen.

    Selon lui, la politique migratoire d'Angela Merkel, d'Emmanuel Macron et du Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker mène l'Europe vers sa lente fin volontaire.M.Meuthen a également accusé la chancelière allemande de résister à la proposition du ministre fédéral allemand de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire, Horst Seehofer, de durcir la politique migratoire de Berlin.

    De plus, M. Meuthen de l'AfD a énuméré les alliés potentiels de son parti pour installer un contrôle strict aux frontières de l'Union européenne et à construire la «Forteresse Europe». Ce sont le chancelier fédéral d'Autriche Sebastian Kurz, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán et un des deux Vice-présidents du Conseil des ministres italien, le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini.

    Toutefois, le porte-parole de M.Kurz s'est dissocié de l'AfD.

    «Nous sommes un gouvernement fédéral clairement pro-européen», indique le communiqué du service de presse du chancelier autrichien.

    La question migratoire ne constitue pas une exception, Vienne est attaché à une décision collective de l'Union européenne. L'allié allemand de l'Autriche est le gouvernement de l'Allemagne dirigé par Angela Merkel et non pas l'AfD, a ajouté le service de presse du chancelier autrichien.

    Lire aussi:

    Kurz appelle à former un «axe» Berlin-Vienne-Rome contre l’immigration clandestine
    Merkel accusée d’avoir «importé des violeurs et assassins» en Allemagne
    Elections au Bundestag
    Tags:
    multiculturalisme, congrès, chancelière, politique migratoire, frontière, migration, Union européenne (UE), Alternative pour l'Allemagne (AfD, parti populiste allemand), Matteo Salvini, Sebastian Kurz, Jean-Claude Juncker, Emmanuel Macron, Viktor Orban, Jörg Meuthen, Angela Merkel, France, Augsbourg, Budapest, Hongrie, Rome, Italie, Autriche, Vienne, Bavière, Europe, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik