Ecoutez Radio Sputnik
    Le Pantsir-S1, la version de base du Pantsir-SM

    L’armée algérienne a testé le Pantsir-SM russe lors des manœuvres Sakhr-2018 (vidéo)

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    Kamal Louadj
    8512

    Le système ultramoderne de défense antiaérienne Pantsir-SM, dont la fabrication en série est prévue pour 2019 en Russie, a été testé par l’armée algérienne lors des manœuvres à balles réelles effectuées le 26 juin à Oran, selon Menadefense. Ce test est un signe de l’étroite collaboration entre la Russie et l’Algérie dans le domaine militaire.

    Lors des manœuvres militaires à balles réelles Sakhr-2018, ou Rocher-2018, qui se sont déroulées le 26 juin à Oran, l'Armée nationale populaire algérienne (ANP) a testé le système de défense antiaérienne Pantsir-SM, nous apprend le site d'information militaire Menadefense. Un exercice a été exécuté par la 36e brigade d'infanterie motorisée sous la supervision du général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, chef de l'état-major de l'armée algérienne et vice-ministre de la Défense nationale.

    ​«Le système Panstir-SM est la dernière version qui n'est pas encore entrée en service. Étant actuellement l'objet de tests intensifs, elle devrait surpasser la version Pantsir-S1 qui est en service dans de nombreuses armées, de 1.5 à 2 fois en termes de puissance de feu et de cadence de tir», a annoncé le site d'information.

    ​Concernant les aptitudes du système de détection et d'interception du Pantsir-SM, le média explique que «son nouveau radar a la capacité de détecter des cibles même de très petites tailles sur une distance de 75 km et ses nouveaux missiles, quant à eux, peuvent frapper des objectifs à 40 km, ce qui est le double de l'enveloppe d'engagement et de tir du Pantsir- S1».

    L'ossature mécanique de ce nouveau système de défense antiaérienne a été, elle aussi, modernisée. «En outre, le Pantsir-SM bénéficie du nouveau châssis blindé 8×8 Tornado de Remdizel, plus agile, mieux blindé et plus stable que l'ancien véhicule Kamaz», poursuit Menadefense.

    N'étant pas encore fabriqué en série en Russie, le Pantsir-SM que l'ANP a testé est l'un des rares prototypes existants, ce qui est, selon la même source, le signe de l'étroite collaboration dans le domaine militaire entre la Russie et l'Algérie. «Il est quasiment impossible que l'ANP ait acheté le Pantsir-SM, pour la simple raison qu'il n'existe, pour le moment, qu'un ou deux exemplaires. Le Pantsir-SM n'entrera en production qu'en 2019», a annoncé le média. «Le test qui a eu lieu en Algérie, montre la volonté de l'ANP de mettre à jour son équipement le plus rapidement possible. C'est aussi un signe des bonnes relations entre l'Algérie et la Russie dans le domaine de l'armement», a-t-il ajouté.

    En conclusion, le média a rappelé que «l'Algérie est un des plus gros opérateurs de Pantsir au monde», en ajoutant qu'«elle a déjà adopté la version Pantsir-Janus, avec un radar plus puissant que celui du Pantsir-S1».

    Pour rappel, en novembre 2017, le journal Rossiyskaya Gazeta a cité Alexander Denisov, directeur général de la société russe High Precision Complex, qui affirmait que des tests d'état du système de défense aérienne ultramoderne Pantsir-SM étaient déjà en cours.

    Il avait également déclaré que les travaux de recherche et de développement concernant le Pantsir-SM devraient être achevés en 2019. Denisov a qualifié le Pantsir-SM de «système complètement nouveau» qui, selon lui, dépassera la version précédente, le Pantsir-S1, jusqu'à deux fois en termes de capacité de combat.

    Lors des manœuvres militaires à balles réelles Sakhr-2018, l'ANP a aussi fait participer le blindé russe BTR-80 qu'elle a amélioré. Le BTR-80 est un véhicule de transport de troupes à 8 roues motrices. Il peut transporter 3 membres d'équipage et 7 fantassins.

    «La transformation a concerné la tourelle qui a été redessinée et sur laquelle on a adjoint un système électro-optique, pour une vision de jour et de nuit, un dispositif de visée et deux tubes de missiles Kornet», annonçait le site d'information militaire Menadefense dans son édition du 26 juin. Toutefois, «le BTR-80 garde son canon principal de 14.5 mm KPVT», complétait-il utilement.

    Lire aussi:

    Tueur de drones: les ingénieurs russes révèlent les avantages du système Pantsir-S
    Combien de systèmes antiaériens Pantsir la Russie a déjà exporté en Syrie
    Le Pantsir-S1 en exercices de tirs réels (vidéo)
    Tags:
    exercices militaires, Pantsir-SM, BTR-80, Pantsir-S1, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik