Ecoutez Radio Sputnik
    Washington

    The Washington Post: des conseillers de Trump ont peur qu’il cède face à Poutine

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    7416

    Les proches conseillers et les alliés de Donald Trump craignent que le Président américain puisse faire des concessions concernant la politique US sur la Crimée et l'Ukraine lors du sommet avec Vladimir Poutine, relate le journal The Washington Post.

    A l'approche de la rencontre entre les dirigeants russe et américain qui se tiendra à Helsinki le 16 juillet, l'entourage de Donald Trump se met à s'inquiéter du fait que le Président américain puisse s'écarter de la ligne politique US sur les questions relatives à la Crimée et à l'Ukraine, lit-on dans le journal the Washington Post, qui se réfère à des sources proches du dossier.

    Selon les interlocuteurs du média, Donald Trump pourrait être vu en tant que personne susceptible de «fermer les yeux» sur les questions du passé «pour le bien d'un accord», ce qui inquiète son entourage et des responsables des pays alliés des Etats-Unis.

    Selon le journal, d'autres préoccupations ont émergé en raison de la ligne politique de Donald Trump envers les pays de l'Otan.

    Comme l'évoque une source du Washington Post, le locataire de la Maison-Blanche a récemment dit à ses conseillers qu'il voulait réduire les dépenses américaines pour la défense de l'Europe à moins que les autres pays augmentent leur contribution à l'Otan.

    Les deux Présidents doivent s'entretenir le 16 juillet prochain dans la capitale finlandaise Helsinki. Il s'agira de la première réunion bilatérale entre les deux dirigeants organisée en dehors d'un sommet international.

    Il y a un an, MM. Poutine et Trump s'étaient rencontrés en marge du sommet du G20 à Hambourg, avant de s'entretenir brièvement en novembre 2017 au Vietnam dans le cadre du sommet de l'APEC.

     

    Lire aussi:

    La date du sommet Poutine-Trump annoncée
    Le sommet Trump-Poutine relocalisé au dernier moment?
    Le Kremlin se prononce sur un «accord secret» entre Poutine et Trump
    Tags:
    Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik