Ecoutez Radio Sputnik
    Des policiers à Amesbury

    Salisbury: un policier possiblement intoxiqué par un agent neurotoxique hospitalisé

    © AP Photo / Matt Dunham
    International
    URL courte
    15162

    Un policier qui participe à l'enquête sur l'empoisonnement de deux personnes à Amesbury et qui a été possiblement intoxiqué par un agent neurotoxique a été hospitalisé.

    Les médecins britanniques ont décidé de faire entrer à l'hôpital de Salisbury un policier en rapport avec l'enquête sur l'empoisonnement de deux personnes par un agent neurotoxique dans la ville voisine d'Amesbury, a annoncé samedi le service de presse de la police locale, qui a distribué une déclaration de l'hôpital de district à Salisbury.

    Selon certaines sources, l'état de santé de l'homme est directement lié à l'enquête. Toutefois, aucun détail n'est précisé pour le moment ni au sujet du diagnostic, ni au sujet des circonstances dans lesquelles le policier a eu besoin d'aide médicale.

    «Un policier s'est adressé dans la soirée au Great Western Hospital [de la ville de Swindon, ndlr] pour avoir une consultation médicale dans le contexte de l'incident à Amesbury», a précisé l'hôpital.

    Un responsable de l'hôpital a souligné que, selon le département de la Santé, le risque pour les habitants de Salisbury et Amesbury est insignifiant.

    «À l'heure actuelle, l'homme a été transféré à l'hôpital de Salisbury qui dispose des moyens nécessaires pour réaliser des analyses spécifiques. L'établissement a admis plusieurs personnes venues pour des consultations au sujet de leur état de santé, mais aucune n'a eu besoin de traitement», est-il souligné dans la déclaration de l'hôpital.

    Par la suite, la police de Wiltshire a affirmé qu'il n'y avait pas de signes d'intoxication par un agent neurotoxique chez le policier.

    Deux personnes, un homme et une femme, toutes deux quadragénaires, ont été retrouvées inconscientes samedi 30 juin dans une habitation dans la ville d'Amesbury (Wiltshire, sud de l'Angleterre), située à une dizaine de kilomètres de Salisbury.

    Amesbury est une ville voisine de Salisbury, où, le 4 mars dernier, l'ex-agent russe Sergueï Skripal et sa fille avaient été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, avait accusé la Russie d'être derrière leur empoisonnement. La Russie a toujours démenti les allégations de Londres.

    Lire aussi:

    La police antiterroriste se joint à l'enquête sur l’empoisonnement présumé à Amesbury
    La femme intoxiquée à Amesbury est décédée à l'hôpital
    La Défense UK rend la Russie responsable du décès de la femme intoxiquée à Amesbury
    Tags:
    empoisonnement, hôpital, santé, police, Sergueï Skripal, Theresa May, Amesbury, Salisbury, Royaume-Uni, Londres, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik