Ecoutez Radio Sputnik
    L'USS Mount Whitney, le vaisseau amiral de la Sixième flotte américaine, qui participera aux exercices Sea Breeze 2018

    Les exercices communs avec les USA donnent à Kiev «l’illusion d’une certaine permissivité»

    © Sputnik . Alexander Zabolotny
    International
    URL courte
    6243

    Les exercices américano-ukrainiens en mer Noire, Sea Breeze 2018, détériorent la situation politique et militaire dans la région et enveniment le climat de la prochaine rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump, tout en laissant croire à Kiev que pratiquement tout lui est permis, a déclaré le sénateur russe Frants Klintsevitch.

    Les nouveaux exercices américano-ukrainiens de la série Sea Breeze, en mer Noire, aggravent la situation dans la région et sont loin de contribuer à faire régner une atmosphère positive à la veille du sommet de Vladimir Poutine et Donald Trump à Helsinki, a affirmé Frants Klintsevitch, membre de la commission de la défense et de la sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    «L'attitude de la Russie envers ces exercices ne peut être que très négative […] Il est évident que les manœuvres nuisent à la situation politique et militaire dans la région en poussant Kiev à des actions irréfléchies et en créant chez lui l'illusion d'une certaine permissivité», a-t-il déclaré, cité par son service de presse.

    Il a également exprimé son point de vue sur l'éventuelle menace de ces manœuvres.

    «Non, elles ne présentent aucun danger pour nous: tout est suivi de près en ligne et, si nécessaire, une réaction appropriée viendra instantanément», a noté Frants Klintsevitch.

    Les manœuvres Sea Breeze se déroulent annuellement depuis 1997 en vertu d'un mémorandum de compréhension mutuelle et de coopération entre les ministères de la Défense d'Ukraine et des États-Unis. Elles ont d'habitude lieu en mer Noire et sur des polygones dans le sud de l'Ukraine.

    Lire aussi:

    La Russie surveille les manœuvres navales impliquant l’Ukraine et l’Otan en mer Noire
    Un nouveau bâtiment de guerre US entre en mer Noire
    Deux avions de reconnaissance US P-8 Poseidon arrivent en Ukraine pour la première fois
    Tags:
    sommet, illusion, exercices militaires, situation, aggravation, Sea Breeze 2018, Frants Klintsevitch, Donald Trump, Vladimir Poutine, mer Noire, Kiev, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik