Ecoutez Radio Sputnik
    Blé

    «Question de vie ou de mort» ou pourquoi 15.000 fermiers sud-africains émigrent en Russie

    © Sputnik . Artem Kreminsky
    International
    URL courte
    541089

    Une délégation de 30 familles de fermiers sud-africaines vient d’arriver dans la région de Stavropol, en Russie. De leur propre aveu, elles font face à de violentes attaques et à des menaces de mort dans leur pays natal.

    Au moins 15.000 Boers, descendants de colons hollandais en Afrique du Sud, envisagent de s'installer en Russie en raison des tensions accrues dans leur pays dues aux projets du gouvernement visant à les exproprier de leurs terres, relate la chaîne russe Rossiya 1.

    «C'est une question de vie ou de mort: il y a des attaques contre nous. C'était arrivé au point où les dirigeants politiques attisaient une vague de violences», a indiqué l'un des «colons», Adi Slebus. «Le climat ici (dans la région de Stavropol, ndlr.) est tempéré, et cette terre a été créée par Dieu pour l'agriculture. Tout cela est très attractif», a-t-il expliqué.

    Le nouveau gouvernement sud-africain, dirigé par le Président Cyril Ramaphosa, s'est engagé à rendre les terres appartenant aux fermiers blancs depuis le XVIIe siècle aux citoyens noirs résidants dans le pays. Ainsi, le gouvernement aurait pour objectif de mettre fin à ce qu'il appelle «l'héritage de l'apartheid», la plupart des terres de l'Afrique du Sud étant toujours aux mains de sa population blanche minoritaire.

    Plusieurs groupes de défense des droits de l'Homme ont déjà condamné cette initiative et l'ont qualifiée d'«incitation à la violence».

    Il y a eu 74 meurtres de fermiers et 638 attaques en Afrique du Sud, principalement contre des fermiers blancs, entre 2016 et 2017, selon les données du groupe de défense des droits des minorités AfriForum.

    Les agriculteurs sont prêts à apporter leur contribution au secteur agricole de la Russie, qui est actuellement en plein essor, selon Rossiya 1. Chaque famille est prête à payer jusqu'à 100.000 dollars pour prendre une terre en fermage.

    Lire aussi:

    Russie-Afrique du Sud: d'une pierre, deux coups
    Des Boers en Russie? «On a besoin de tels gens à titre d’exemple!»
    Le sud de la Russie prêt à accueillir jusqu'à 50 familles d'exploitants agricoles boers
    Tags:
    apartheid, fermiers, Afrique du Sud, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik