Ecoutez Radio Sputnik
    The World Bank Group building is seen at the start of the Annual Fall meetings of the International Monetary Fund (IMF) and World Bank on October 10, 2008 in Washington, DC.

    La Banque mondiale dévoile pourquoi l'économie perd jusqu'à 30 trillions USD par an

    © AFP 2018 TIM SLOAN
    International
    URL courte
    779

    A cause du fait que plus de 130 millions de filles dans le monde entier ne vont pas à l’école, l'économie mondiale perd jusqu'à 30.000 Md USD par an rapporte la Banque Mondiale.

    Plus de 130 millions de filles dans le monde entier ne vont pas à l'école et, par conséquent, l'économie mondiale perd jusqu'à 30.000 Md USD chaque année, comme l'indique le rapport de la Banque mondiale.

    Selon le rapport, si chaque fille dans le monde recevait une éducation complète de 12 ans, les gains totaux des femmes pourraient en outre faire passer l'économie mondiale de 15 à 30 billions de dollars par an.

    Selon les données de la BM pour 2016, environ 132 millions de filles âgées de 6 à 17 ans dans le monde ne vont pas à l'école. Neuf filles sur dix (89,3%) reçoivent une éducation primaire, mais seulement trois sur quatre (77,1%) terminent leurs études secondaires. Dans les pays à faible revenu, moins de 65% terminent l'école primaire et seulement un tiers (34,4%) terminent leurs études secondaires.

    Les femmes diplômées de l'école primaire ne gagnent que 14 à 19% de plus que les femmes sans éducation. Les filles qui ont reçu un enseignement secondaire complet (12 ans selon les estimations de la Banque mondiale) peuvent s'attendre à un salaire presque deux fois plus élevé et celle qui ont été diplômées des écoles supérieures — trois fois plus que les filles sans éducation.

    Lire aussi:

    Vous croyez que la religion influence les résultats scolaires?
    En Suède, les écoles musulmanes dans le viseur du ministre de l’Éducation?
    Pourquoi aujourd’hui en Irak une fiancée qui travaille a-t-elle tant de perspectives?
    Tags:
    école, fille, économie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik