International
URL courte
17247
S'abonner

L’aviation de la coalition internationale sous commandement américain a bombardé deux villages dans la province syrienne de Deir ez-Zor, faisant au moins 30 morts parmi les civils et des dizaines de blessés.

Au moins 30 civils ont été tués et des dizaines d'autres blessés dans des raids aériens menés dans la nuit du 12 au 13 juillet par la coalition internationale, rapporte l'agence syrienne Sana.

Selon le média, l'attaque qui a eu lieu dans la banlieue d'Abou Kamal, dans la province de Deir ez-Zor, a causé d'important dégâts aux infrastructures civiles.

Le gouvernement syrien s'est adressé à plusieurs reprises au Conseil de sécurité des Nations unies exigeant de lui qu'il condamne les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures.

Le ministère russe des Affaires étrangères avait précédemment souligné que les opérations des États-Unis et de la coalition internationale en Syrie étaient lancées sans l'aval et sans coordination avec les autorités de Damas et le Conseil de sécurité des Nations unies.

La coalition a reconnu que ses raids aériens en Syrie et en Irak avaient fait au moins 883 morts civils depuis 2014.

Lire aussi:

Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Le reconfinement pourrait en réalité durer jusqu’à la fin du mois de janvier
Tags:
raid, victimes, coalition anti-Daech, Abou Kamal, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook