Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream 2

    «Pure idéologie et concurrence déloyale»: Lavrov répond aux USA sur le Nord Stream 2

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    8370

    L’initiative américaine d’enterrer le projet du gazoduc russe Nord Stream 2 ainsi que les menaces de sanctionner les entreprises européennes qui y sont impliquées témoignent de la concurrence déloyale menée par Washington, a estimé le chef de la diplomatie russe.

    Les propos tenus par Donald Trump et le secrétaire américain à l'Énergie Rick Perry concernant le projet gazier Nord Stream 2 relèvent de la volonté américaine de fausser le jeu de la concurrence, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Dans une interview accordée à Larry King sur la chaîne de télévision RT, Sergueï Lavrov est revenu sur la déclaration de Donald Trump qui affirmait que Vladimir Poutine n'était pour lui «ni un ami, ni un ennemi, mais un rival».

    «En parlant de la rivalité: j'ai toujours cru en la concurrence libre, car le marché libre c'est de la concurrence loyale», a répliqué le ministre russe des Affaires étrangères.

    M.Lavrov a également commenté les propos tenus hier par le secrétaire américain à l'Énergie Rick Perry qui est venu jeudi promouvoir le gaz naturel américain.

    «Il a dit que le projet devait être suspendu et que les pays européens, dont les sociétés seront impliquées dans le projet seraient sanctionnées par Washington», a indiqué le ministre russe.

    «Et bien sûr que le gaz autoritaire russe, comme il est supposé, est moins bon que le gaz démocratique américain», a-t-il ajouté.

    «Excusez-moi, mais ce n'est pas de l'économie, ce n'est pas de la concurrence, c'est de la pure idéologie et de la concurrence déloyale», a encore déclaré Sergueï Lavrov.

    Lors du sommet de l'Otan mercredi, Donald Trump a une nouvelle fois fustigé le projet Nord Stream 2, qui doit doubler les capacités de livraison par la route de transit via la mer Baltique entre la Russie et l'Allemagne et donc permet d'éviter un transport via l'Ukraine.

    Lire aussi:

    Concurrence loyale dans le gazier entre Moscou et Washington, qui sortira gagnant?
    Poutine explique en quoi le gaz russe est plus intéressant que celui des USA
    Poutine explique ce qui se cache derrière le Nord Stream 2
    Tags:
    gaz, Nord Stream 2, Sergueï Lavrov, Donald Trump, Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik