Ecoutez Radio Sputnik
    Les bouteilles de bière finlandaise fabriquée à l'occasion du prochain sommet russo-américain

    La bière consacrée à la rencontre Poutine-Trump est en forte demande

    © AFP 2018 Aku HARYNEN / Lehtikuva
    International
    URL courte
    481

    En prévision de la prochaine rencontre à Helsinki entre le Président russe et son homologue américain, une brasserie finlandaise a abordé l'événement avec humour avec une étiquette de bière inédite.

    La bière noire, fabriquée par la brasserie finlandaise RPS Brewing à l'occasion de la rencontre des Présidents russe et américain prévue le 16 juillet à Helsinki, est en très forte demande dans la capitale finlandaise.

    Vladimir Poutine et Donald Trump
    © REUTERS / Carlos Barria

    Pourquoi? Parce que la brasserie a fait fabriquer un lot de 10.000 bouteilles dotées d'une étiquette unique, représentant un face à face entre Poutine et Trump accompagné de la légende: «Réglons ça comme des adultes!».

    «C'est une nouveauté très en vogue en ce moment. Les gens achètent ces bouteilles en guise de souvenir ou simplement pour les offrir en cadeau. C'est un grand succès», a déclaré un propriétaire de bar.

    Les bouteilles se vendent au prix de 3,49 euros, dont dix cents de consigne pour la bouteille vide.

    Cette même brasserie a également conçu en vue du prochain sommet russo-américain des t-shirts à l'effigie des deux présidents.

    Vladimir Poutine et Donald Trump doivent se rencontrer le 16 juillet à Helsinki. Le Kremlin a annoncé que les deux chefs d'État avaient l'intention d'évoquer les perspectives de développement de leurs relations bilatérales ainsi que certains problèmes d'actualité internationale.

     

    Lire aussi:

    L’Allemagne au seuil d’une crise inédite… de la bière
    La bouteille de vodka la plus chère du monde volée au Danemark
    Le grand quotidien finlandais s'adresse à Poutine et Trump avant le sommet
    Tags:
    bière, sommet, Donald Trump, Vladimir Poutine, Helsinki
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik