International
URL courte
Sommet Trump-Poutine à Helsinki (28)
251104
S'abonner

Interrogé à propos de la présumée ingérence russe dans la présidentielle américaine, le chef du Kremlin a répondu que George Soros s'immisçait dans les affaires des pays «un peu partout» dans le monde.

Alors que les allégations faisant état de l'ingérence russe dans les élections aux États-Unis ne se dissipent pas, Vladimir Poutine a tenu à rappeler que le milliardaire américain George Soros s'ingérait dans les affaires intérieures de plusieurs pays «en tant que particulier».

«Par exemple, Soros s'ingère un peu partout. Mais c'est quoi ça? Est-ce la position de l'État américain? Non, c'est la position d'un particulier», a déclaré le dirigeant russe à l'issue de ses entretiens avec Donald Trump à Helsinki.

Auparavant, le département américain de la Justice a mis en accusation douze officiers du renseignement russe pour leur implication supposée dans le piratage des systèmes informatiques démocrates lors de la campagne électorale américaine de 2016.

La partie russe a à plusieurs reprises démenti toute tentative d'ingérence dans l'élection présidentielle aux États-Unis. Pour Donald Trump, l'enquête sur ce dossier menée par le procureur spécial Robert Mueller n'est rien d'autre qu'une «chasse aux sorcières».

Dossier:
Sommet Trump-Poutine à Helsinki (28)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
ingérence, élection présidentielle, Présidentielle américaine 2016, Département de la Justice américain, George Soros, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook