Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Donald Trump à Helsinki

    Poutine fournit les détails de son entrevue avec Trump

    © REUTERS / Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    Sommet Trump-Poutine à Helsinki (28)
    9872

    Le Président russe a confirmé que Donald Trump et lui étaient parvenus à aborder plusieurs dossiers tels que le règlement en Syrie et en Ukraine, la prétendue ingérence russe dans les élections américaines et le nucléaire iranien et a constaté que, malgré son caractère de mise en jambes, leur rencontre avait été très substantielle.

    Évoquant les résultats de sa rencontre avec son homologue américain, le Président Poutine a précisé à la chaîne russe Pervy Kanal les sujets qui avaient fait l'objet d'une discussion et les progrès qui avaient été faits.

    Syrie

    La Russie entreprend des efforts pour relancer le processus politique en Syrie et le Président syrien fait de même, a-t-il souligné, déplorant que l'opposition ne s'associait pas à ces démarches.

    «Nous avons persuadé le Président Assad de former sa partie du comité constitutionnel qui devra s'occuper de la préparation des amendements à la Constitution, voire de l'élaboration d'une nouvelle Constitution. Le Président Assad l'a fait, mais l'opposition ne l'a pas fait jusqu'ici.»

    Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki
    © Sputnik . Alexey Nikolski
    Par ailleurs, Vladimir Poutine a souligné que le gouvernement syrien et son armée contrôlaient le territoire sur lequel vivent plus de 90% de la population du pays. Il est indispensable de créer les conditions nécessaires au retour des réfugiés syriens dans leur pays, ce qui pourrait être assuré par les efforts communs des deux parties, a-t-il poursuivi, rappelant le nombre considérable de migrants en Turquie et au Liban:

    «Il s'agit de personnes qui peuvent potentiellement affluer en Europe, aux Etats-Unis ou dans d'autres pays. Il ne faut pas attendre qu'elles s'y dirigent, il faut établir les conditions nécessaires pour que leur retour soit possible», a déclaré M.Poutine, précisant que cela requerrait la reconstruction des infrastructures et des systèmes d'approvisionnement en électricité.

    Nucléaire iranien

    Un autre sujet à l'ordre du jour de cette rencontre au sommet était celui du programme nucléaire iranien. M.Poutine a estimé que l'initiative américaine ne devait pas signifier la fin de l'existence du Plan d'action conjoint.

    «La position russe demeure inchangée: nous pensons que le Plan d'action conjoint est un instrument qui donne la possibilité de garantir la non-prolifération des armes nucléaires dans le monde, en général, et au Moyen-Orient, en particulier», a-t-il expliqué.

    «Ingérence» russe dans la présidentielle américaine

    Les deux dirigeants ont par ailleurs discuté en détail du rôle présumé attribué à la Russie dans l'élection présidentielle américaine.

    «La Russie comme État n'a rien à voir avec la présidentielle aux États-Unis, ni avec les affaires intérieures du pays, et n'envisage pas d'avoir quoi que ce soit à voir avec les élections à venir, tant au Congrès qu'à la Maison-Blanche», a fustigé M.Poutine.

    Ukraine

    Lors de leur entrevue, MM.Trump et Poutine ont également évoqué la question du règlement de la crise ukranienne, dont la nouvelle approche envisageable devra être étudiée par des experts.

    Le sujet des sanctions antirusses n'a pas été évoqué, a constaté le Président, ajoutant que la chute des ventes de produits américains sur le marché russe était la conséquence des mesures contraignantes.

    Le sommet d'Helsinki entre Donald Trump et Vladimir Poutine a été leur première rencontre grand format organisée en dehors des forums internationaux multilatéraux. Les deux chefs d'État s'étaient croisés pour la première fois à Hambourg en 2017 en marge du sommet du G20 avant de s'entretenir au Vietnam lors d'un sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).

    Dossier:
    Sommet Trump-Poutine à Helsinki (28)

    Lire aussi:

    Helsinki, Syrie, Otan: les citations de Poutine que vous avez probablement manquées
    Trump dresse le bilan de sa rencontre avec Poutine à Helsinki
    Kim Jong-un, Poutine…: Trump explique à quoi lui servent les rencontres au sommet
    Tags:
    détails, rencontre, sommet, Donald Trump, Vladimir Poutine, Iran, Syrie, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik