Ecoutez Radio Sputnik
    Police militaire russe a Deraa

    Comment des militaires russes participent-ils au retrait de radicaux de Deraa libérée?

    © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    International
    URL courte
    5282

    Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt. Cette opération s’effectue avec l’aide de la police militaire russe.

    Le 15 juillet a débuté le retrait de la ville syrienne de Deraa de radicaux qui avaient refusé de se rendre aux autorités syriennes, annonce un correspondant de Sputnik en Syrie.

    Près de 400 radicaux et membres de leurs familles ont été emmenés dans des autobus vers la province d'Idlib. L'opération a été effectuée par les services syriens de sécurité, la police militaire russe et le Croissant-Rouge arabe syrien.

    Par ailleurs, toujours à Deraa, cinq militaires syriens ont été libérés par le Front al-Nosra*. Ils étaient prisonniers de ce groupe terroriste depuis juin 2017. Après avoir subi des examens médicaux, ils ont retrouvé leurs familles. Quatre d'entre eux sont dans un état de santé satisfaisant. Le cinquième a été hospitalisé avec une jambe cassée.

    • Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    • Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    • Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    • Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    • Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    • Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.
      © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    1 / 6
    © Sputnik . FIRAS ALAHMAD
    Des membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux troupes syriennes ont commencé le 15 juillet à se retirer de la ville de Deraa libérée trois jours plus tôt.

    Les troupes syriennes sont entrées dans la ville de Deraa le 12 juillet.

    Province syrienne de Deraa (image d'illustration)
    © Sputnik . Bassem haddad
    Le 18 juin, l'armée syrienne a lancé une opération dans les régions méridionales de Syrie en vue d'y rétablir son contrôle jusqu'à la frontière avec la Jordanie. Depuis le début de l'opération, Damas a repris le contrôle sur près de 85% du territoire de la province de Deraa.

    Le gouvernement syrien est parvenu le 6 juillet à un accord avec l'opposition armée par l'intermédiaire de militaires russes. Selon cet accord, les radicaux se retireront de toutes les agglomérations de la province de Deraa pour que les administrations y reprennent leurs activités. Les radicaux qui n'acceptent pas la réconciliation avec les autorités syriennes pourront se rendre dans la province d'Idlib.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Peur permanente imposée par les radicaux à Deraa: un ex-prisonnier syrien raconte
    Syrie: l'armée reprend la ville stratégique de Bosra al-Sham
    L'armée syrienne libère totalement la province de Deraa des terroristes
    Tags:
    groupes radicaux, radicaux, militaires, terrorisme, Front al-Nosra, Deraa, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik