International
URL courte
2550
S'abonner

L'armée syrienne a annoncé avoir repris la ville de Bosra al-Sham, une des plus grosses poches de résistance des radicaux qui ont accepté de rendre les armes.

Le drapeau syrien a été levé dans la ville de Bosra al-Sham, dans la province Deraa (sud-ouest de la Syrie), a annoncé le gouverneur de la province Mohammed Khaled Khannous.

Bosra al-Sham était un point stratégique et une des plus grosses poches de résistance des radicaux dans le sud du pays. La ville est située entre les centres administratifs des provinces de Deraa et de Suweida, à 20 kilomètres de la frontière avec la Jordanie.

Selon le gouverneur, la guerre a obligé près de 13.000 familles à quitter la province, dont 4.000 s'étaient réfugiées à la frontière avec la Jordanie. Actuellement, presque toutes ces familles sont rentrées chez elles.

«Aujourd'hui, nous avons levé le drapeau de la Syrie dans une ville qui a écrit l'histoire du pays. Cette ville est une des plus anciennes de la région. Grâce aux efforts de nos amis et à ceux de notre armée, nous avons réussi à libérer la ville. Actuellement, c'est une nouvelle vie qui commence ici », a déclaré le gouverneur.

Le gouvernement syrien est parvenu le 6 juillet à un accord avec l'opposition armée par l'intermédiaire de militaires russes. Selon cet accord, les radicaux se retireront de toutes les agglomérations de la province de Deraa pour que les administrations y reprennent leurs activités. Les radicaux qui n'acceptent pas la réconciliation avec les autorités syriennes pourront se rendre dans la province d'Idlib.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Deraa, Jordanie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook