Ecoutez Radio Sputnik
    La reine Elisabeth en compagnie de Donald et Melania Trump

    Élisabeth II a-t-elle fait passer un message à Trump avec ses broches?

    © REUTERS / Steve Parsons/Pool
    International
    URL courte
    2113

    Avant d’accueillir Trump, Elisabeth II a-t-elle accordé une attention particulière au choix de ses broches? Certains internautes le pensent. Une des broches portées avait été offerte par le couple Obama, une autre avait été portée par la Reine lors des funérailles de son père et la troisième lui avait été offerte par l'ancien gouverneur du Canada.

    Les utilisateurs des réseaux sociaux ont attiré l'attention sur le choix particulier des bijoux que la reine d'Angleterre portait lors de la visite de Donald Trump au Royaume-Uni du 12 au 15 juillet. Ceci est rapporté par le Daily Mail.

    Le jour de leur rencontre, le 13 juillet, la reine portait une petite broche vintage en forme de fleur verte, qui lui a été offerte par l'ancien Président américain Barack Obama et son épouse.

    Le jour de l'arrivée [de Donald Trump] a été celui qui a attiré le plus l'attention. Ce jour-là, elle portait la broche que les Obama lui avaient offerte lors de leur dernière visite en Angleterre.

    Parlant du deuxième jour de la visite du Président américain et de son épouse au Royaume-Uni, une certaine Julia a noté sur Twitter que la reine portait la broche en diamant qu'elle déjà avait arborée à l'occasion des funérailles de son père.

    Et pour le troisième jour de la rencontre avec Donald et Melania Trump, Elisabeth II a choisi une broche en forme de flocon de neige soulignant le Jubilé de saphir qui lui avait été offerte par l'ancien gouverneur général du Canada.

    L'ancien gouverneur général du Canada David Lloyd Johnston avait présenté cette broche à Elisabeth II à l'occasion du 65e anniversaire de son règne. À cette époque, Johnston était à Londres à l'occasion du 150e anniversaire du Commonwealth.

    C'est ce qu'on appelle la broche Sapphire Jubillee, et elle a été donné à la reine d'Angleterre en tant que cadeau pour son règne de cent soixante-dix milliards d'années (d'accord, 65). De la part du Canada. Vous savez, le pays après lequel Trump a crié et qu'il a insulté. Le pays membre du Commonwealth et l'un des plus grands alliés du Royaume-Uni. Leur [allié].

    Le 13 juillet, le Président américain et son épouse Melania sont arrivés en retard pour leur rencontre avec la reine d'Angleterre Élisabeth II. Le monarque a dû patienter plus de 10 minutes à l'entrée au château de Windsor, où une cérémonie du thé était prévue avec leur participation.

    Par la suite, la reine et son hôte ont passé en revue la garde d'honneur. Une image, largement été reprise, montre un Donald Trump passant devant Elisabeth II, lui tournant le dos et semblant avoir totalement oublié sa présence.

    Lire aussi:

    Trump arrive en retard chez la reine d’Angleterre… et semble la perdre de vue!
    Le gouverneur général canadien viole le protocole royal en touchant la reine Élisabeth II
    Charles et William auraient «snobé» Donald Trump lors de sa visite au Royaume-Uni
    Tags:
    bijoux, cadeau, visite, Melania Trump, Donald Trump, reine Elisabeth II, Barack Obama, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik