International
URL courte
13224
S'abonner

La Jordanie n’a accueilli que 422 Casques blancs et membres de leurs familles évacués de Syrie, d’après le ministère jordanien des Affaires étrangères.

Seuls 422 Casques blancs et leurs proches évacués de Syrie sont arrivés dimanche en Jordanie, a annoncé à Amman le ministère jordanien des Affaires étrangères, précisant que les autorités jordaniennes étaient prêtes à accueillir 800 personnes.

D’après le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Mohammed al-Kayed, le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Canada se sont initialement engagés à accueillir 827 Casques blancs et membres de leurs familles, mais seules 422 personnes se sont présentées à la frontière.

Les Casques blancs seront hébergés en Jordanie pendant une période de trois mois avant d’être envoyés au Royaume-Uni, au Canada et en Allemagne, a annoncé l’agence jordanienne Petra News.

Selon Mohammed al-Kayed, il s’agit d’une opération purement humanitaire.

La radio de l’armée israélienne Galeï Tsahal avait antérieurement annoncé qu’environ 800 Casques blancs avaient été évacués du sud de la Syrie vers la Jordanie via Israël. Cette opération s’est tenue sur demande des États-Unis et de plusieurs pays européens en raison de la progression des troupes fidèles à Bachar el-Assad dans les zones contrôlées par les forces antigouvernementales, d’après la radio.

Financés notamment par Londres et Washington, les Casques blancs sont accusés par Damas d'être liés aux groupes les plus extrémistes opérant en Syrie et de porter notamment assistance aux terroristes blessés dans les bombardements.

Lire aussi:

«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Une fête d’anniversaire se transforme en rixe «d’une rare violence» à Marseille
Michel Onfray alerte sur «l’impérialisme violent» de l’islam – exclusif
Yassine Belattar reproche à Jean Messiha d’être allé à une manifestation «avec des Blancs» - vidéo
Tags:
évacuation, Galeï Tsahal (radio), Petra News, Casques blancs syriens, Mohammed al-Kayed, Allemagne, Canada, Royaume-Uni, Israël, Jordanie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook