Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de Facebook

    Nordpresse vs Facebook: censure politique ou bug technique?

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    Affaire Benalla (79)
    432

    Dimanche 22 juillet, Nordpresse criait à la censure après que le partage de ses articles sur l’affaire Benalla a été bloqué sur Facebook. Ce dernier évoque un souci technique, tandis que le site belge rappelle que la France est «championne du monde de la censure» sur la plateforme.

    «Attention, ceci n'est pas une blague. Facebook est en train de censurer tout le contenu humoristique sur l'affaire Benalla», écrivait, dimanche 22 juillet, l'administrateur du site parodique belge Nordpresse.be.

    Des centaines de signalements d'internautes ont informé «Le Gorafi belge» que certaines publications, en lien avec l'affaire Benalla, avaient été retirées du réseau social…

    ​L'avocate et chroniqueuse Raquel Garrido, ancienne porte-parole de La France insoumise, a dénoncé sur Twitter une «censure […] absolument intolérable», réclamant des explications de Facebook ainsi que de l'Élysée.

    ​«Comment nomme-t-on un régime qui met l'humour hors la loi?» s'interroge la journaliste Aude Lancelin sur Twitter.

    ​Bug technique ou censure politique? Facebook a démenti avoir cherché à bloquer la diffusion de contenus de Nordpresse et invoque plutôt des «problèmes techniques», pour expliquer des difficultés d'internautes à partager ces contenus.

    Dans un communiqué transmis au HuffPost, le réseau social explique: «Nous avons identifié un problème technique empêchant l'affichage des articles de Nordpresse.be, que nous sommes en train de régler. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée. Il s'agit de problèmes techniques qui ne sont pas liés au contenu».

    Nordpresse tire un bilan de «cette drôle de journée de "Censure Facebook"» sur son site: «Sur le fond, on ne peut pas savoir si tout ça n'est qu'une malheureuse coïncidence ou une action de l'État français, mais ce qui est certain, c'est que la France est championne du monde de la censure sur Facebook suite à des requêtes gouvernementales opaques».

    Le site, qui n'a pas souhaité ajouter de précisions, a également signalé que «au-delà de l'affaire Benalla, ce sont quasiment tous les liens renvoyant vers notre site qui ont été dégagés de Facebook».

    Nordpress n'est pas le seul, la Ligue des droits de l'Homme (LDH) a aussi vu ses repost interdits, concernant l'affaire Benalla…

    …ou d'autres affaires, comme ici un internaute qui a tenté de reposter une publication de la LDH sur le Mandela Day, et a vu son contenu bloqué.

    Dossier:
    Affaire Benalla (79)

    Lire aussi:

    Benalla et les codes nucléaires: Macron mord à l’hameçon d’un site parodique belge?
    Le Net sur le silence de Macron face à l’affaire Benalla: où est passé le Président?
    Modération de contenus : «Facebook patauge complètement»
    Tags:
    censure, Nordpresse, Facebook, Inc, Alexandre Benalla
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik