International
URL courte
10221
S'abonner

Ibraheem Izzy Musaibli, originaire de l'État du Michigan et âgé de 28 ans, sera bientôt jugé aux Etats-Unis pour collaboration avec Daech* à l'époque de son «califat» autoproclamé.

Un ressortissant américain accusé d'avoir collaboré avec les djihadistes de Daech* en Syrie a été rapatrié aux États-Unis pour y être jugé, a fait savoir le département de la Justice.

Il s'agit d'Ibraheem Izzy Musaibli, originaire de l'État du Michigan et âgé de 28 ans, qui est accusé d'avoir participé aux activités de Daech* durant la période comprise entre avril 2015 et juin 2018.

L'intéressé a été transféré aux États-Unis depuis la Syrie en même temps qu'une autre ressortissante américaine capturée par les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par Washington. Bien que le département de la Justice ne communique pas son nom, la chaîne CNN rapporte qu'il s'agit de Samantha El Hassani, originaire de l'Indiana qui avait épousé un djihadiste.

Tous les deux ont été rapatriés aux États-Unis par l'armée américaine et seront «prochainement présentés devant des tribunaux», promet le département.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) affirment détenir plusieurs centaines de combattants étrangers ayant rejoint le groupe djihadiste à l'époque de son «califat» autoproclamé couvrant le nord de la Syrie et une vaste partie de l'Irak.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Tags:
poursuites, lutte antiterroriste, djihadisme, Forces démocratiques syriennes (FDS), Département de la Justice américain, Daech, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik