International
URL courte
13323
S'abonner

Environ 600 migrants ont forcé la frontière entre le Maroc et la ville autonome espagnole de Ceuta, située sur la côte nord de l’Afrique, a annoncé le journal La Vanguardia.

Au moins 600 réfugiés ont brisé ce jeudi la clôture qui matérialise la frontière entre le Maroc et la ville autonome espagnole de Ceuta, rapporte La Vanguardia. Selon le média, certains d'entre eux étaient armés de lance-flammes artisanaux.

Les migrants ont en outre jeté des bouteilles avec des produits caustiques contre les garde-frontières.

D'après La Croix rouge, au moins 132 d'entre eux ont été blessés; comme l'indiquent les forces frontalières, 22 garde-frontières également.

​Le média informe qu'au moins 586 personnes se trouvent actuellement dans le centre d'hébergement de migrants de Ceuta.

Lire aussi:

Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Moscou réagit à l'attaque de la police US contre une journaliste de Sputnik
Tags:
blessés, migrants, frontière, gardes-frontières, Ceuta, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook