Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    Un accord secret sur le sort d’Assange existerait entre l’Équateur et les USA

    © REUTERS / Peter Nicholls
    International
    URL courte
    13125

    L’ancien chef d’État équatorien Rafael Correa s’est dit être sûr que son successeur a des ententes avec Washington sur le sort de Julian Assange. Cette déclaration a été faite dans une récente interview accordée à un média russe.

    Le Président équatorien Lenín Moreno pourrait avoir une entente avec Washington concernant le sort de Julian Assange, estime son prédécesseur Rafael Correa, interrogé par la chaîne russe RT.

    «Vous pouvez être sûrs qu'il [M.Moreno, ndlr] est un hypocrite. Il s'est déjà entendu avec les États-Unis sur ce qui se passera avec Assange. Et désormais il tente de nous faire avaler la pilule, en disant qu'il poursuivra le dialogue», a-t-il martelé.

    L'ex-Président équatorien a indiqué que cet accord aurait pu être conclu fin juin lors de la visite du vice-Président américain Mike Pence en Équateur. Selon lui, les jours de Julian Assange dans l'ambassade équatorienne «sont comptés».

    Le 27 juillet, Lenín Moreno a annoncé que le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui était reclus depuis plusieurs années à l'ambassade d'Équateur à Londres, devait quitter son refuge.

    Le fondateur de WikiLeaks avait trouvé asile dans l'ambassade d'Équateur à Londres pour échapper à une extradition vers la Suède où il était recherché pour viol et agression sexuelle. Bien que ces poursuites aient été abandonnées en 2017, le tribunal de Westminster avait maintenu le mandat d'arrêt contre M.Assange, indiquant qu'il avait été délivré après que ce dernier a enfreint les conditions de sa liberté sous caution.

    Julian Assange craint, en cas d'arrestation, d'être extradé vers les États-Unis où il est poursuivi pour la divulgation de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains. En janvier 2018, le gouvernement équatorien avait annoncé être à la recherche d'une «médiation» en vue de trouver un accord avec Londres sur la situation «insoutenable» de M.Assange.

    Lire aussi:

    Situation avec Assange: le Président équatorien crie au «problème»
    Sans internet, ni téléphone: Assange reste déconnecté du monde extérieur
    Quel sort attend désormais Julian Assange?
    Tags:
    asile, WikiLeaks, Rafael Correa, Julian Assange, Lenin Moreno, États-Unis, Londres, Royaume-Uni, Equateur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik