Ecoutez Radio Sputnik
    Qatar

    Des agents de la CIA sont-ils mêlés à l’organisation du Mondial 2022 au Qatar?

    © Sputnik . Abdoulkader Khadj
    International
    URL courte
    226

    Le Qatar aurait été choisi en tant que pays hôte du Mondial 2022 à cause des «opérations noires» qui auraient été menées par le comité d’organisation qatari, selon The Sunday Times. Le journal assure dans un papier publié dimanche avoir obtenu des preuves d’un informateur qui déclare que l’émirat aurait été au courant de l’affaire.

    Suite aux révélations du journal britannique The Sunday Times, le comité d'organisation du Qatar aurait mené une campagne secrète de propagande à base d'«opérations noires» afin de saper les candidatures concurrentes pour la prochaine Coupe du Monde de football en 2022, en violation des règles de la FIFA.

    D'après The Sunday Times, les Qataris auraient employé des Américains spécialisés en relations publiques ainsi que des anciens agents de la CIA qui auraient organisé une campagne de propagande afin de diffuser de «fausses informations» concernant leurs principaux rivaux, l'Australie et les États-Unis, lors de la campagne pour la compétition de 2022.

    Or, l'un des principaux critères pris en compte par la FIFA est que les candidatures devaient bénéficier d'un fort soutien des populations locales. Le journal britannique suppose que les individus influents spécialement recrutés dans un but d'activité subversive dans leurs pays d'origine, concurrents du Qatar en tant que pays hôte de la Coupe du Monde de football en 2022, auraient inspiré une campagne de diffamation donnant l'impression qu'il n'y avait «aucun soutien» pour accueillir la Coupe du Monde parmi la population.

    The Sunday Times souligne avoir obtenu toutes ces révélations d'un informateur qui a travaillé sur la candidature du Qatar et assure que l'émirat aurait été au courant des toutes les opérations de sabotage menées. Quant au comité d'organisation du Qatar, il a assuré avoir scrupuleusement respecté toutes les règles de la FIFA et a tout nié en bloc, précise la BBC.

    Comme l'indique l'AFP, le Qatar, qui avait obtenu l'organisation de la compétition à la surprise générale fin 2010, a tout nié en bloc. Dans un communiqué, le comité d'organisation a déclaré «démentir toutes les accusations formulées par The Sunday Time».

    Lire aussi:

    Mondial 2022: Blatter reconnaît une tricherie
    Violente passe d'armes Qatar-Emirats à propos du Mondial-2022
    Coupe du monde 2022: Sarkozy soupçonné d’avoir favorisé le Qatar
    Tags:
    concurrence, sabotage, propagande, révélations, accusations, football, Mondial 2022, CIA, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik