Ecoutez Radio Sputnik
    Sénat américain

    Des sénateurs américains menaceraient Paris, Berlin et Londres dans une lettre sur l’Iran

    © Sputnik . Igor Mikhalev
    International
    URL courte
    451382

    Les tentatives de contourner ou de violer les sanctions des USA contre l’Iran peuvent entraîner une riposte américaine, préviennent des sénateurs républicains. Selon un média allemand, ils ont adressé des lettres qui contiennent ce message aux ambassades allemande, française et britannique aux États-Unis.

    Des sénateurs américains du parti républicain ont envoyé jeudi des lettres aux ambassades allemande, française et britannique aux États-Unis, les mettant en garde contre un contournement des sanctions contre l'Iran, informe le site allemand T-Online, qui se réfère à ces écrits.

    Selon le média, ces missives ont été signées par Ted Cruz, Marco Rubio, Tom Cotton et d'autres sénateurs républicains qui ont souligné que certaines sanctions étaient introduites par des lois fédérales.

    «Nous vous écrivons afin de vous appeler à respecter toutes les sanctions ainsi que de souligner que nous serons particulièrement préoccupés par vos tentatives de contourner les lois américaines ou de les violer», écrivent-ils.

    Ils ont également averti Paris, Londres et Berlin d'une possible riposte de la part de Washington.

    «Toute tentative de contourner ou de violer les sanctions peut entraîner des mesures de la part du Congrès et du gouvernement des États-Unis».

    Le 8 mai dernier, Donald Trump a annoncé que son pays se retirait de l'accord signé en 2015 entre le groupe P5+1 (Russie, USA, Chine, France, Allemagne et Royaume-Uni) et l'Iran, qui avait accepté d'abandonner son programme nucléaire en échange de la levée d'une partie des sanctions internationales.

    Les États-Unis ont donc rétabli leurs sanctions visant Téhéran ainsi que les entreprises ayant des liens avec l'Iran, qui ont jusqu'à 180 jours pour se retirer de la République islamique.

    Lire aussi:

    Nucléaire iranien: Trump promet des sanctions contre les entreprises européennes
    Nucléaire iranien: les USA «tordent les bras» de leurs partenaires européens
    Washington incapable de diviser le peuple iranien, selon Ali Khamenei
    Tags:
    sanctions, Sénat des États-Unis, Iran, France, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik