Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme âgé à Montpellier

    Diplomatie espagnole: les migrants sont «du sang neuf» pour une Europe vieillissante

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    International
    URL courte
    41576

    Parlant migration, le chef de la diplomatie espagnole a rappelé le problème du vieillissement de la population européenne et a souligné la nécessité d’apporter du «sang neuf» en Europe.

    Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Josep Borrell, estime que l'Europe risque de se transformer en un «continent de vieillards» si les migrants ne lui apportent pas du «sang neuf», relatent des médias.

    «Nous parlons, pour cette année, de 20.000 [migrants] pour un pays de plus de 40 millions d'habitants. Ce n'est pas une immigration massive», a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse commune avec son homologue jordanien Ayman Safadi.

    L'opinion publique est préoccupée par le caractère chaotique de la migration, mais le nombre de migrants se ruant vers l'Europe est incomparable avec les 1,3 million de réfugiés qui sont accueillis par la Jordanie, a-t-il souligné.

    Il a également ajouté que sans l'apport de «sang neuf», l'Europe risque de se transformer en un continent de vieillards, car les Européens ne sont pas enclins à trop augmenter la population par leurs propres efforts.

    Cette année, l'Espagne est devenue la première porte d'entrée des migrants clandestins en Europe, «détrônant» l'Italie.

    Lire aussi:

    Sept millions de migrants aux portes de l'UE
    17 migrants morts noyés au large de l’Espagne
    Maroc: une femme tuée dans une fusillade contre un bateau de migrants
    Tags:
    migrants, migration, vieillissement, Josep Borrell, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik