International
URL courte
272
S'abonner

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la Suède après une période de sécheresse ont inondé la gare centrale de la ville d’Uppsala. Pour certains passagers cela a été une excellente occasion de se détendre en transformant ainsi une gare en parc aquatique. Des images publiées sur les réseaux sociaux sont devenues virales.

La longue période de sécheresse qui a contribué à un été rempli de feux de forêt en Suède a été finalement stoppée par les fortes pluies qui ont éclaté le week-end dernier. Les averses étaient d'une telle puissance dans la ville d'Uppsala qu'elles ont inondé le passage souterrain menant de la gare centrale au centre-ville.

Si certains ont choisi de patauger avec colère dans l'eau, les autres ont décidé de tirer le meilleur parti de cette situation en optant pour une baignade exceptionnelle, ce qui a transformé la gare en parc aquatique.

Partagées sur la Toile, plusieurs images de ces fêtards sont devenues virales.

Публикация от Rasmus (@rasmusli) 29 Июл 2018 в 6:23 PDT

«La Suède! Qui aurait pu y croire?», s'exclament certains internautes, surpris par le comportement des habitants de ce pays nordique.

«Ne dites plus jamais que les Suédois sont ennuyeux. Donnez-nous une gare inondée et nous vous montrerons notre véritable visage», écrit ainsi une habitante de Stockholm.

Un témoin de cette fête inattendue a toutefois déploré que les agents de sécurité empêchent les habitants de la ville de se livrer entièrement aux plaisirs de la baignade car ils craignent qu'après un court-circuit, les plongeurs puissent être électrocutés.

Comme l'indique The Local, la situation est déjà revenue à la normale.

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Tags:
pluie, gare, vidéo, photo, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook