International
URL courte
5123
S'abonner

Trois soldats syriens ont été tués et un autre blessé dans des tirs de radicaux, a fait savoir lors d'une conférence de presse le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Alexeï Tsygankov.

Trois soldats de l'armée gouvernementale syrienne ont été tués et un autre blessé par des tirs de membres de formations armées illégales en Syrie, a déclaré mercredi à des journalistes le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Alexeï Tsygankov.

Il a rappelé que des violations du cessez-le-feu continuaient d'être enregistrées de la part des formations armées illégales présentes dans la zone de désescalade d'Idlib.

Toujours d'après Alexeï Tsygankov, des tirs ont été ouverts au cours des dernières 24 heures contre plusieurs localités des gouvernorats de Lattaquié et de Hama, ainsi que contre les quartiers de Khan al-Assal et Rachidine à Alep.

Des tirs contre les civils avaient été enregistrés mardi dans le quartier de Hamdaniya, sur le flanc sud-ouest d'Alep. Ils ont fait un mort et quatre blessés, avait précédemment indiqué Alexeï Tsygankov.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Tags:
zone de désescalade, morts, violations, blessés, cessez-le-feu, tirs, Alexeï Tsygankov, Hama, Lattaquié, Idlib, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook