Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov et Alan Peter Cayetano

    Les Philippines déterminées à acheter des armes russes malgré les éventuelles sanctions US

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    International
    URL courte
    4240

    Les Philippines ne renonceront pas à l’achat d’armements russes malgré les sanctions éventuelles des États-Unis, selon le ministre philippin des Affaires étrangères Alan Peter Cayetano.

    Les Philippines sont déterminées à poursuivre la coopération avec la Russie dans le domaine militaro-industriel en dépit des sanctions éventuelles des États-Unis, a fait savoir le ministre philippin des Affaires étrangères Alan Peter Cayetano.

    «Ces dernières semaines, les médias ont sévèrement critiqué les éventuelles sanctions américaines [pour l'achat d'armes russes], nous nous attendions à cela, mais je ne pense pas que nous y renoncerons», a déclaré le ministre philippin à son homologue russe Sergueï Lavrov lors d'une rencontre en marge de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN à Singapour.

    M.Cayetano a souligné que nulles sanctions ne forceraient les Philippines à renoncer à mener une politique étrangère indépendante.

    «D'aucuns sont préoccupés par cette perspective [des sanctions], mais si nous voulons appliquer une politique internationale indépendante, nous ne devons pas permettre à quiconque de nous dicter ses conditions», a-t-il affirmé, ajoutant que «si cela (l'introduction des sanctions, ndlr) a lieu, ce sera de l'hypocrisie».

    Le ministre philippin a exprimé sa conviction que la coopération avec l'industrie de défense russe se développerait encore davantage puisque les parties avaient conclu un accord qui répondait aux intérêts des deux pays.

    Il a également félicité Sergueï Lavrov pour le succès de la Coupe du Monde en Russie.

    «Permettez-moi de vous féliciter au nom des Philippines pour l'accueil de la Coupe du Monde, c'était tout simplement incroyable», a déclaré M.Cayetano.

    L'accord intergouvernemental sur la coopération militaro-technique entre la Russie et les Philippines, signé en octobre 2017, est entré en vigueur au mois de mai. Le document prévoit la livraison d'armes et de matériels militaires russes, leur entretien, leur réparation et leur modernisation. 

    Lire aussi:

    Les Philippines veulent acquérir des armements russes
    L'invitation de la discorde du Président philippin aux USA entourée de réprobations
    Selon Duterte, «on ne peut se fier qu’à Moscou et Pékin»
    Tags:
    coopération, sanctions, Alan Peter Cayetano, Sergueï Lavrov, Philippines, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik