Ecoutez Radio Sputnik
    Destructions au Yémen

    Des dizaines de morts dans des frappes de la coalition au Yémen

    © AP Photo / Hani Mohammed
    International
    URL courte
    5317

    Une quarantaine de personnes ont trouvé la mort et des dizaines d'autres ont été blessées dans les frappes aériennes réalisées par les forces de la coalition arabe sur la ville de Hodeïda au Yémen, selon des sources médicales.

    Les avions de la coalition arabe ont attaqué le port et un marché de la ville yéménite de Hodeïda tenue par les insurgés chiites Houthis, tuant au moins 40 personnes et en blessant environ 70 autres, rapporte la chaîne de télévision Al Mayadeen se référant à des sources médicales locales.

    La partie saoudienne n'a pour le moment donné aucun commentaire à ce sujet.

    L'AFP fait pour sa part état d'une vingtaine de morts dans les raids aériens «sur l'entrée de l'hôpital al-Thawra et un bombardement du marché aux poissons».

    Dirigée par Riyad, la coalition arabe intervient depuis mars 2015 dans la crise yémenite contre le mouvement des Houthis qui contrôle de vastes pans de territoire dans le nord du pays ainsi que la capitale Sanaa dans l'objectif de rétablir au pouvoir le Président Abd Rabbo Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale.

    Le 12 juin, la coalition a entamé une offensive pour tenter de prendre le contrôle d'Hodeïda, par où transite une importante part de l'aide humanitaire destinée au Yéménites.

    Le conflit qui ravage le Yémen a fait près de 10.000 morts depuis l'intervention de la coalition et provoqué «la pire crise humanitaire au monde», avec des millions de personnes au bord de la famine selon les estimations des Nations unies.

    Lire aussi:

    Yémen: 55 civils tués ce jeudi dans des raids sur Hodeida, selon la Croix Rouge
    Des combats dans le gouvernorat yéménite d’al-Hodeïda auraient fait au moins 80 morts
    La coalition arabe frappe des sites houthis près du port d'Hodeidah
    Tags:
    victimes civiles, Houthis, frappe aérienne, combat, coalition arabe, ONU, Abd Rabbo Mansour Hadi, Hodeida, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik