Ecoutez Radio Sputnik
    manifestation à Portland, dans l'Oregon

    Des grenades assourdissantes tirées sur des manifestants pro-Trump à Portland (images)

    © REUTERS/ A counter-protester throws a smoke canister back towards police during a rally by the Patriot Prayer group in Portland
    International
    URL courte
    7113

    Une marche pro-Trump, organisée à Portland, a été interrompue peu après son coup d’envoi. Selon des médias US, des pierres et des bouteilles ont été lancées en direction de la police qui a répliqué avec des grenades assourdissantes.

    Quatre personnes ont été arrêtées samedi soir à la suite d'un face-à-face tendu entre manifestants à Portland, dans l'Oregon. La police a utilisé des grenades assourdissantes. Plusieurs personnes ont été arrêtées, selon le portail The Oregonian.

    Comme l'indique le média, les membres du groupe Patriot Prayer, soutenant le Président Donald Trump, ont organisé un rassemblement qui a attiré des manifestants du camp opposé. De grands groupes de personnes se sont rassemblés sur les côtés opposés de la rue, brandissant des bannières et criant des insultes les uns aux autres.

    Des pierres et des bouteilles ont été lancées en direction de la police qui a ordonné «la dispersion » de la marche peu de temps après son coup d'envoi. Les forces de l'ordre ont tiré des grenades assourdissantes.

    Les autorités avaient mis en place un périmètre de sécurité autour d'un parc sur le front de mer et les agents fouillaient les manifestants, confisquant les hampes de drapeaux et autres armes potentielles.

    Les accusations retenues contre les personnes arrêtées sont le harcèlement, rébellion lors de leur arrestation, trouble à l'ordre public et usage illicite d'arme, a indiqué la police, citée par Reuters.

    Lors de manifestations analogues, le 30 juin à Portland, quatre personnes, dont un policier, avaient été blessées dans des échauffourées et hospitalisées.

    Lire aussi:

    1er mai aux USA: grenades fumigènes, voiture de police brûlée et interpellations
    Attaque au couteau dans un train à Portland: deux morts et un blessé
    Édouard Philippe tacle la «mauvaise» situation budgétaire et fait rager les internautes
    Tags:
    grenade, manifestation, Donald Trump, Portland, Etat de l'Oregon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik