International
URL courte
13321
S'abonner

En abandonnant les territoires libérés par l’armée gouvernementale syrienne, les extrémistes laissent derrière eux dans des caches des armes fabriquées notamment aux États-Unis et en Israël, témoignent des militaires syriens.

L'armée syrienne trouve fréquemment des munitions, des armements et des équipements de fabrication occidentale et israélienne dans les dépôts d'armes abandonnés par les extrémistes et les groupes terroristes. L'agence de presse officielle syrienne Sana a publié une vidéo montrant les récentes découvertes de l'armée gouvernementale syrienne dans la province de Deraa.

En effectuant des opérations de nettoyage, l'armée a découvert plusieurs caches d'armes remplies d'armements et de munitions laissés derrière eux par les terroristes. Certaines des bombes trouvées auraient été fabriquées en Israël.

En outre, un certain nombre de mines antipersonnel, de lance-grenades propulsées par roquettes, de mitrailleuses, de fusils automatiques, de substances chimiques utilisées pour fabriquer des bombes, ainsi que des dispositifs de télécommunication ont été découverts dans ces caches.

Ce n'est pas la première fois que l'armée syrienne trouve des armes de fabrication étrangère dans des caches et des dépôts abandonnés par les extrémistes. Le 8 août, les autorités syriennes ont déclaré avoir trouvé des fusils FAL modifiés pour snipers fabriqués dans des pays occidentaux non précisés et des grenades israéliennes laissées par des terroristes dans le nord de Homs. En juillet, des militants de la province de Deraa ont déposé les armes dans le cadre d'un accord de trêve. Certaines de leurs armes ont été fabriquées aux États-Unis.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
armements, Deraa, Israël, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook