International
URL courte
8660
S'abonner

Les troupes gouvernementales syriennes ont bombardé des bases terroristes à la frontière entre les provinces d'Idlib et de Hama, d'après l'agence Sana.

L'armée de l'air et l'artillerie syrienne ont porté vendredi des frappes contre les bases du Front al-Nosra* à la limite administrative entre les provinces de Hama et d'Idlib, a annoncé l'agence syrienne Sana.

L'attaque a été lancée après la violation par les radicaux du cessez-le-feu en vigueur dans la zone de désescalade du Nord.

Ces frappes ont permis de détruire des postes de commandement des terroristes et des dépôts d'armes dans les régions de Tell Wasset, Mansoura et Ziyara. Il y a des morts et des blessés dans les rangs du Front d'Al-Nosra*, d'après l'agence.

Les militaires syriens ont en outre porté des frappes d'artillerie intensives sur les lignes de confrontation avec le groupe radical Jaych al-Ezzah dans les villages de Kafr Nebouda, Tell Sakhra et Maarkaba, à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Hama. D'après l'agence, des mercenaires étrangers qui soutiennent ce groupe, se sont infiltrés dans la plaine du Ghâb depuis le territoire turc près de l'Oronte. Ils attaquent des villages et des postes de contrôle de l'armée syrienne.

Le site Suria al-En a annoncé que des hélicoptères syriens avaient largué jeudi des tracts sur la ville de Taftanaz, dans la province d'Idlib. Le commandement de l'armée syrienne y appelle les chefs de guerre locaux à se joindre au processus de réconciliation nationale en suivant l'exemple des formations armées illégales de la Ghouta orientale et du sud de la Syrie.

L'armée syrienne prépare actuellement une opération de libération de la ville de Jisr al-Choghour occupée par les terroristes depuis avril 2015. Cette localité est située sur le fleuve Oronte, sur l'axe routier stratégique Lattaquié-Alep. En cas de victoire, les troupes syriennes pourront couper les régions sud de la province d'Idlib et bloquer les fiefs des terroristes à Khan Cheikhoun, Maaret Naaman et Kafr Zita.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’explosion sur le site nucléaire iranien a été organisée par Israël, affirment le renseignement US et l’Iran
Drogues, prostitution, politique: l’ordinateur de Hunter Biden, une boîte de Pandore?
Tags:
offensive, terrorisme, Jaych al-Ezzah, SANA, armée gouvernementale syrienne, Front al-Nosra, Taftanaz, plaine du Ghâb, Oronte (fleuve), Hama, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook