Ecoutez Radio Sputnik
    Horizon Air - Bombardier Q400 University

    «Je suis un homme brisé»: de nouveaux détails sur le voleur d'un avion à Seattle

    CC BY 2.0 / Clemens Vasters
    International
    URL courte
    608

    Malgré tous leurs efforts, les contrôleurs aériens n’ont pas réussi à persuader l’homme qui avait volé un avion à Seattle de ne pas le faire s’écraser et de s’exposer à une mort certaine. L’enregistrement de leur conversation révèle les derniers instants de ce drame.

    L'homme de 29 ans qui s'est emparé vendredi soir d'un avion de la compagnie Horizon Air sur l'aéroport international de Seattle-Tacoma est probablement mort dans le crash survenu 90 minutes plus tard dans la forêt de l'île de Ketron au sud-ouest de la ville, indique le quotidien The Seattle Times se référant à la police locale qui a déjà écarté un acte terroriste.

    L'enregistrement de sa conversation avec les contrôleurs aériens fournit de nouvelles informations sur l'identité de cet homme et sa personnalité. Il s'appelait Rich, était employé à ce même aéroport de Seattle, se comportait calmement au début de son vol et plaisantait même en disant qu'il se verrait proposer un poste de pilote s'il réussissait à atterrir. Cependant, il a avoué plus tard qu'il ne savait pas comment le faire.

    «En fait, je n'avais pas l'intention d'atterrir», a-t-il expliqué.

    Puis l'homme a commencé à s'inquiéter parce qu'il manquait de carburant et que «le moteur pouvait exploser».

    «Il y a beaucoup de gens pour qui je compte. Je voudrais m'excuser auprès de chacun d'entre eux. Je suis juste un homme brisé, j'ai pété quelques boulons. Je ne le savais pas vraiment jusqu'à maintenant», a-t-confié aux contrôleurs aériens qui essayaient de le raisonner.

    Tout au long du vol, ils ont tenté d'aider le jeune homme à atterrir et de le dissuader d'exécuter des manœuvres dangereuses.

    L'appareil a également été suivi par deux chasseurs F-15 qui pour autant ne sont pas intervenus lors du drame. La police a précisé qu'il n'y avait personne d'autre à bord que son pilote.

    Lire aussi:

    Avion volé à Seattle: les manœuvres dangereuses précédant le crash (vidéo)
    Un nouvel avion d'Air Canada frôle la catastrophe à San Francisco
    Japon: une collision entre un avion de ligne et deux chasseurs évitée de justesse
    Tags:
    crash d'avion, Seattle
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik