Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan explique quelle sera la réponse d'Ankara à la pression commerciale américaine

    © REUTERS / Umit Bektas
    International
    URL courte
    Sanctions US contre la Turquie et conséquences internationales (27)
    17889

    Les efforts des États-Unis pour soumettre le peuple turc à l'aide de mesures économiques telles que des taxes douanières doublées sur l'acier et l'aluminium en provenance de Turquie seront vains, a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

    Intervenant lors de la réunion de son parti qui a eu lieu dans la ville de Trabzon, le Président turc a mis les États-Unis en garde et leur a déconseillé de faire des efforts pour «soumettre la Turquie dans tous les domaines à commencer par les finances et pour finir avec la politique».

    «Pour répondre à ceux qui ont déclaré une guerre commerciale au monde entier et y ont entraîné notre pays, nous nous tournerons vers de nouveaux marchés, vers la coopération dans le cadre de nouvelles associations et de nouvelles alliances. Nous n'abandonnerons pas. Vous nous attaquez à l'aide de dollars, nous chercherons d'autres moyens de réaliser nos objectifs. Nous avons compris votre jeu et nous vous lançons un défi», a-t-il déclaré, cité par l'agence Anadolou.

    Donald Trump a déclaré ce vendredi qu'il avait donné son feu vert au doublement des taxes sur l'aluminium et l'acier en provenance de la Turquie. Elles atteindront respectivement 20% et 50%, ce qui a provoqué une nouvelle chute de la monnaie turque, qui a atteint son plancher. Ainsi, la livre turque s'est effondrée de près de 20% vendredi.

    Dossier:
    Sanctions US contre la Turquie et conséquences internationales (27)

    Lire aussi:

    Erdogan révèle si la Turquie entend demander une aide financière à l’étranger
    La Turquie promet de réagir aux sanctions américaines imposées sur l'acier et l'aluminum
    Erdogan adresse une mise en garde à Washington
    Tags:
    Recep Tayyip Erdogan, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik