International
URL courte
20440
S'abonner

La Défense russe a démenti l'information sur l'interception lundi de plusieurs Su-24 par la Royal Air Force au-dessus de la mer Noire. Selon le ministère, un avion de l'Otan, qui se trouvait à une distance d'au moins 30 km des avions russes, n'a pas essayé de s'approcher.

Aucun des quatre avions russes, qui ont mené lundi une mission d'entraînement au-dessus de la mer Noire, n'a été intercepté par des avions de l'Otan, a déclaré mercredi le ministère russe de la Défense.

«Le 13 août, quatre avions de l'aviation embarquée de la flotte de la mer Noire ont effectué des vols d'entraînement de routine au-dessus de la mer Noire. Il n'y avait aucun Sukhoi Su-24 dans ce groupe aérien», a indiqué le ministère.

Selon le ministère, les pilotes russes ont repéré un avion militaire d'un pays de l'Otan à une distance d'au moins 30 km après la fin de leur mission.

«Cet appareil n'a effectué aucune manœuvre, il n'a pas dévié de son itinéraire et ne s'est pas approché des avions russes qui regagnaient leur aérodrome de base», a précisé le ministère.

Le ministère de la Défense a tenu à préciser que l'aviation embarquée de la flotte de la mer Noire effectue ses vols en stricte conformité avec les normes internationales, sans violer les frontières d'autres États.

L'armée de l'air britannique a annoncé mercredi avoir intercepté six bombardiers tactiques russes dans la région de la mer Noire, «à proximité des frontières de l'Otan». Cette opération se serait déroulée un jour après l'arrivée du destroyer américain USS Carney doté de missiles Tomahawk et Harpoon dans la mer Noire.

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Tags:
aviation embarquée, démenti, Flotte russe de la mer Noire, Royal Air Force (RAF) britannique, ministère russe de la Défense, OTAN, mer Noire, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook