International
URL courte
14450
S'abonner

Moscou a envoyé une note de protestation à Washington en raison de violations du droit international concernant les missions diplomatiques russes, informe un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

La partie russe a adressé au département d'Etat américain une note de protestation après avoir constaté des violations du droit international à l’encontre des missions diplomatiques russes, a fait savoir vendredi dans un communiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

«En raison de violations flagrantes et continue par les États-Unis du droit international concernant les missions diplomatiques et les institutions consulaires russes sur le territoire des États-Unis, le ministère russe des Affaires étrangères a exprimé dans une note envoyée au département d'Etat américain par les canaux diplomatiques  sa ferme protestation», apprend-on du texte.

La diplomatie russe a également ajouté que les conséquences de cette situation dépassaient largement le cadre des relations russo-américaines et affectaient en outre les intérêts de l'ensemble de la communauté internationale.

«Le 18 mai, la Russie a transmis un message en ce sens au Secrétaire général de l’Onu pour préparer le rapport de la 73e session de l'Assemblée générale de l'Onu», a poursuivi le ministère en expliquant que l’Onu était aussi informée en la matière.

Le consulat général russe à San Francisco et les représentations commerciales à Washington et New York avaient été fermés au début du mois de septembre 2017 sur demande des autorités américaines. 

En octobre, le Département d’État américain a reconnu qu’il avait retiré les drapeaux russes des propriétaires diplomatiques fermées. Moscou a protesté, qualifiant ces mesures de nouvelle action hostile. Par la suite, les drapeaux ont été réinstallés.

Le ministère russe des Affaires étrangères a considéré les actions de Washington comme une insulte au symbole national de la Russie.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
notes, protestations, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook