International
URL courte
Construction du gazoduc Nord Stream 2 (153)
20251
S'abonner

Le gazoduc Nord Stream 2 est un projet exclusivement économique qui vise surtout à «satisfaire la demande croissante de l'économie européenne en ressources énergétiques» et qui n'exclut pas la possibilité de faire transiter le gaz russe par l'Ukraine, a déclaré ce samedi aux journalistes Vladimir Poutine.

Le projet du gazoduc Nord Stream 2 est exclusivement économique et n'empêche en rien un éventuel transit du gaz russe par l'Ukraine, a indiqué aux journalistes Vladimir Poutine avant le début de sa rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel.

«Avec nos partenaires allemands, nous travaillons sur le projet d'un nouveau gazoduc Nord Stream 2 dont la réalisation permettra d'améliorer les itinéraires de livraison et de réduire les risques de transit, mais surtout de satisfaire la demande croissante de l'économie européenne en ressources énergétiques», a-t-il indiqué avant son entretien avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Il a tenu à répéter que la nouvelle conduite ne rendait pas impossible le transit du gaz par l'Ukraine.

«Dans ce contexte, je voudrais souligner encore une fois: le Nord Stream 2 est un projet exclusivement économique qui ne remet pas en cause la possibilité de transit du gaz russe par le territoire de l'Ukraine», a-t-il noté.

Le dirigeant russe est arrivé en Allemagne en provenance d'Autriche où il a assisté au mariage de la chef de la diplomatie autrichienne, Karin Kneissl, dans le cadre d'une visite privée. Mme Kneissl avait invité M.Poutine à la cérémonie pendant la visite du chef de l'État russe à Vienne le 5 juin dernier.

Dossier:
Construction du gazoduc Nord Stream 2 (153)

Lire aussi:

Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Le «champignon noir»: ce redoutable inconnu qui s’attaque aux patients rétablis du Covid
Tags:
itinéraire, gazoduc, transit, Nord Stream 2, Karin Kneissl, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Vienne (Autriche), Autriche, Allemagne, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook