International
URL courte
15702
S'abonner

Alors que la reconstruction de la Syrie est au menu du jour, Pékin a avancé la condition du redressement du pays après la guerre. Selon le représentant spécial du gouvernement chinois en Syrie, la tâche primordiale est avant tout d’assurer la sécurité de la population.

Le redressement de la Syrie après la guerre ne pourra être effectif que si la sécurité de base est assurée, a déclaré lundi le représentant spécial du gouvernement chinois en Syrie, Xie Xiaoyan.

«Nous espérons que la communauté internationale accordera une attention particulière au redressement d'après-guerre de la Syrie et qu'elle prendra une part importante dans ce processus, mais ce n'est pas une question d'un ou deux pays. En outre, pour procéder à des travaux de reconstruction il faut d'abord assurer la sécurité de base», a indiqué Xie Xiaoyan.

Il a expliqué que la principale tâche pour le moment, c'était la restauration de la paix et de la stabilité dans le pays.

«Si on construit une route, une école, un hôpital, si on bâtit un pont, et que le lendemain, ces infrastructures ont détruites ou bombardées, quelle est la logique de ce redressement?», a indiqué Xie Xiaoyan.

Il a également ajouté qu'il était dépourvu de sens de commencer des travaux de reconstruction, si la vie de ceux qui participaient à ce processus était en danger.

Vladimir Poutine a appelé samedi les Européens, lors de sa visite en Allemagne, à participer financièrement à la reconstruction de la Syrie pour permettre le retour chez eux de millions de réfugiés.

Le site de CBS News avait précédemment rappelé que Donald Trump avait gelé fin mars l'attribution de 200 millions de dollars à la «reconstruction de la Syrie», en exigeant des alliés de Washington qu'ils participent plus activement au financement des programmes concernant ce pays. Le 17 août la diplomatie américaine a fait savoir qu'environ 230 millions de dollars d'aide destinés à la stabilisation la Syrie seront redirigés vers d'autres objectifs.

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
En continu: L'armée israélienne nie être entrée dans Gaza après avoir annoncé le contraire
Tags:
Xie Xiaoyan, Chine, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook