International
URL courte
5810141
S'abonner

Selon le ministre russe des Affaires étrangères, le département politique de l’Onu a publié une directive secrète interdisant aux unités onusiennes de participer à la restauration de la Syrie.

Le département politique de l'Onu a publié à la fin de l'année passée une directive secrète interdisant aux unités onusiennes de participer à la restauration de la Syrie, a déclaré ce lundi Sergueï Lavrov.

«Le département politique du secrétariat de l'Onu a publié et a distribué en octobre dernier une directive secrète interdisant aux organisations au sein du système [onusien] de participer à des projets visant à restaurer l'économie syrienne. Seule de l'aide humanitaire sera accordée, rien de plus», a indiqué le chef de la diplomatie russe.

Selon le ministre russe, «une condition a été avancée que seule l'obtention de progrès dans la soi-disant transition politique pourrait permettre de procéder au redressement de la Syrie».

«Indépendamment du sujet des réfugiés, nous avons demandé au siège de l'Unesco comment ils envisageaient de réaliser des négociations de longue date concernant leur participation à la restauration de Palmyre. Après les explications de l'Unesco quant aux raisons pour lesquelles ils ne pouvaient pas y prendre une part active, nous avons compris qu'il y avait des instructions provenant du siège de l'Onu à New York», a précisé Sergueï Lavrov.

Moscou a envoyé une demande au secrétaire général des Nations unies au sujet de l'interdiction faite à l'organisation de participer à la restauration de la Syrie, a ajouté le ministre russe des Affaires étrangères, exprimant l'espoir qu'Antonio Guterres s'en occuperait.

Vladimir Poutine a appelé samedi les Européens, lors de sa visite en Allemagne, à participer financièrement à la reconstruction de la Syrie pour permettre le retour chez eux de millions de réfugiés.

Le site de CBS News avait précédemment rappelé que Donald Trump avait gelé fin mars l'attribution de 200 millions de dollars à la «reconstruction de la Syrie», en exigeant des alliés de Washington qu'ils participent plus activement au financement des programmes concernant ce pays. Le 17 août la diplomatie américaine a fait savoir qu'environ 230 millions de dollars d'aide destinés à la stabilisation la Syrie seront redirigés vers d'autres objectifs.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, plus de 10 morts et 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24 h depuis fin avril
Un chauffeur-routier abattu par la police à Montauban après avoir pris la fuite
Tags:
ONU, Antonio Guterres, Sergueï Lavrov, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook