Ecoutez Radio Sputnik
    Serguéi Lavrov, el ministro ruso de Asuntos Exteriores

    Lavrov évoque le véritable prétexte des nouvelles sanctions antirusses des États-Unis

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    13813

    Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que les États-Unis avaient imposé des sanctions contre la Russie non pas à cause de la Syrie et de l'Ukraine, mais afin d’entraver Moscou.

    Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue serbe Ivica Dačić organisée ce mardi à Moscou, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a évoqué le véritable prétexte des nouvelles sanctions antirusses des États-Unis.

    «Il est clair pour tout le monde que les sanctions contre la Russie ont été imposées non pas à cause de la Syrie, ni à cause de l'Ukraine ou de la Crimée, ni à cause de quoique ce soit, sauf par volonté d'utiliser des méthodes de concurrence déloyale, de promouvoir la politique absolument sans perspective de réfrènement de la Russie», a déclaré Sergueï Lavrov.

    La nouvelle vague de sanctions américaines annoncée début août concernera des exportations dans le domaine de l'électronique et des technologies de l'industrie pétro-gazière, le premier bloc devant entrer en vigueur le 22 août, le deuxième bloc à l'automne.

    Le 13 août, Dmitri Peskov, commentant une éventuelle riposte de Moscou, avait déclaré qu'elle serait basée sur le principe fondamental de la réciprocité.

    Lire aussi:

    Le Kremlin dévoile l'attitude de Poutine envers les nouvelles sanctions américaines
    Diplomatie ou sanctions? Les Américains tranchent
    Défense: la Russie compte renoncer au dollar dans le commerce avec ses partenaires
    Tags:
    Ivica Dacic, Sergueï Lavrov, Crimée, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik