International
URL courte
4260
S'abonner

Après sa récente visite au mariage de la ministre autrichienne des Affaires étrangères Karin Kneissl, Vladimir Poutine a évoqué le rôle de Vienne dans l’échiquier mondial. Selon lui, l’Autriche joue un rôle positif dans la construction des relations entre la Russie et l’Europe.

L'Autriche joue un rôle positif dans la construction des relations entre la Russie et l'Europe, a déclaré ce mercredi Vladimir Poutine, répondant aux questions des journalistes concernant sa récente visite privée dans le pays.

«Je voudrais noter que l'Autriche joue en principe un rôle très positif, non seulement dans le développement des relations bilatérales, mais aussi dans la construction d'un dialogue entre la Russie et l'Union européenne», a indiqué le Président russe.

Vladimir Poutine a précisé que bien que son récent voyage en Autriche au mariage de la ministre ait été privé, il a néanmoins réussi à s'entretenir avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz.

Lors de la conférence de presse, le Président a remercié à nouveau le couple pour l'invitation. Le mari de Mme Kneissl, l'homme d'affaires Wolfgang Meilinger, partage des points communs avec lui: «Il est un ancien sportif, un judoka, ce qui rapproche toujours».

Le mariage de la ministre autrichienne des Affaires étrangères Karin Kneissl s'est déroulé ce samedi à Gamlitz, non loin de la ville styrienne de Graz. Vladimir Poutine est arrivé à la fête accompagné du Chœur des Cosaques du Kouban, en tournée en Autriche depuis le 17 août.

Le Président russe est resté une heure, mais il a tout de même eu le temps de danser avec Karin Kneissl.

Lire aussi:

Plusieurs blessés dans une attaque à la voiture bélier à Jérusalem-Est
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
En continu: Gaza annonce avoir subi l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise du conflit
Pour BHL, «la France doit se tenir aux côtés d’Israël» dans le conflit entre celui-ci et le Hamas
Tags:
Union européenne (UE), Karin Kneissl, Sebastian Kurz, Vladimir Poutine, Russie, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook