International
URL courte
18802
S'abonner

Les Philippins n’ont pas besoins de F-16 américains, surtout après avoir être insultés par Washington, a répondu jeudi le Président Duterte à la proposition de la partie américaine d’acheter ces chasseurs.

Le Président philippin Rodrigo Duterte a rejeté la proposition américaine de livraisons de chasseurs F-16.

«Nous n'avons pas besoin de F-16, mais ils [les États-Unis, ndlr] soulèvent cette question même après nous avoir insulté», a-t-il déclaré le 23 août lors de son intervention devant des militaires philippins dans la ville de Davao.

Cette réaction de M.Duterte a été provoquée par la lettre des secrétaires américains à la Défense, d'État et du Commerce, James Mattis, Mike Pompeo et Wilbur Ross respectivement, qui ont proposé à Manille d'acheter ces avions.

Selon le chef d'État philippin, son pays a besoin d'avions légers à hélices pour la lutte contre les rebelles. Il a également accusé Washington de tentatives d'empêcher la modernisation des forces armées des Philippines.

M.Duterte a ajouté que ce n'était pas facile de qualifier Washington et Manille d'amis.

«Nous somme amis. Mais il faut rappeler que c'est parce qu'il y a des années, vous nous avez transformé en votre colonie. Nous n'avons pas accepté une telle amitié», a expliqué le Président.

Depuis son élection en 2016, Rodrigo Duterte a été critiqué par de nombreux pays, notamment par les États-Unis, pour sa politique intérieure, y compris pour sa lutte violente contre le trafic de drogue.

En mai 2017, il a instauré la loi martiale sur l'île de Mindanao au milieu des combats contre les terroristes de Daech*. Dans ces hostilités, plus de 160 militaires philippins ont été tués, des centaines des djihadistes ont été éliminés.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Attentat de Conflans: les auteurs de 80 messages d'hommage à l'assaillant contrôlés dès lundi
Tags:
djihadisme, rebelles, avions, président, chasseur, F-16 Fighting Falcon, Daech, James Mattis, Wilbur Ross, Mike Pompeo, Rodrigo Duterte, Mindanao, Manille, Philippines, Washington, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook