Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    L’Ukraine explique son refus de retirer ses navires de Crimée

    © Sputnik . Sergey Malgavko
    International
    URL courte
    409117
    S'abonner

    Si l’Ukraine retire ses navires de Crimée, les partenaires occidentaux de Kiev refuseront de faire pression sur Moscou, selon l’ancien commandant de la marine ukrainienne Sergueï Haydouk.

    Le retrait de Crimée des navires ukrainiens stationnés dans la péninsule privera l'Ukraine d'arguments au sein des institutions internationales auprès desquelles Kiev a engagé des poursuites contre Moscou, a annoncé le vice-amiral Sergueï Haydouk.

    Il a noté que les navires en question étaient dotés à environ 70% d'équipements russes.

    «Si nous reprenons nos navires (…) nous perdrons un argument devant les instances internationales auprès desquelles nous avons intenté des actions. Ces instances nous diront que nous avons retiré nos navires, que nous nous sommes entendus et qu'il n'y a plus aucun problème», a déclaré l'ancien commandant de la marine ukrainienne sur la chaîne de télévision 112Ukraine.

    Il a rappelé que la marine ukrainienne avait été formée suite au partage du matériel de la Flotte de la mer Noire de l'Union soviétique et s'est vu obligé de reconnaître que Kiev n'avait pas réussi à utiliser le matériel soviétique comme il le fallait, ce qui avait provoqué la ruine de la marine ukrainienne.

    Au début de l'année en cours, Vladimir Poutine avait invité l'Ukraine à retirer de Crimée les navires, les avions et les blindés qui y restaient, constatant, à ce propos, qu'ils étaient «dans un état déplorable». Le lendemain, son porte-parole, Dmitri Peskov, avait qualifié cette proposition du Président russe de «geste de bonne volonté» et de «tentative de faire bouger le processus de règlement ukrainien qui se trouvait au point mort».

    En réponse à cette proposition de la Russie, le Premier ministre ukrainien Vladimir Groïsman avait appelé le dirigeant russe à restituer la Crimée à l'Ukraine.

    Le Président ukrainien Piotr Porochenko lui avait fait écho, déclarant en février que Kiev ne reprendrait le matériel de guerre abandonné en Crimée qu'avec la péninsule.

    Tags:
    retrait, navires, Crimée, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik