Ecoutez Radio Sputnik
    Alger

    Choléra en Algérie: deux morts et de nouvelles régions touchées

    © Sputnik . B.Baratov
    International
    URL courte
    5314

    En Algérie, un deuxième malade est décédé du choléra, une maladie qui a resurgi dans le pays 22 ans après son éradication et a gagné une région supplémentaire, selon le ministère de la Santé.

    Un deuxième malade est décédé du choléra en Algérie où 46 personnes ont été contaminées depuis début août par cette maladie de retour dans le pays 22 ans après son éradication, a annoncé samedi 25 août le ministère de la Santé dans un nouveau bilan.

    «46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août 2018», a fait savoir le ministère dans un communiqué cité par la RTBF.

    Aucun cas de choléra n'avait été détecté en Algérie depuis 1996, tandis que la dernière épidémie d'ampleur remonte à 1986.

    Le précédent bilan du ministère faisait état, vendredi, de 41 cas avérés, dont un décès, pour 88 cas suspects, répartis à Alger et dans trois wilayas (préfectures) aux alentours.

    Le ministère a précisé samedi qu'un deuxième malade était décédé dans la wilaya de Blida (à 50 km au sud d'Alger), où 25 cas sont confirmés.

    Le communiqué signale qu'un cas a été confirmé dans la wilaya de Médéa et un cas suspect a été recensé dans celle d'Aïn Defla, toutes deux jusqu'ici épargnées. Trois cas sont également avérés dans la wilaya de Bouira, à une centaine de kilomètres au sud-est d'Alger.

    Plusieurs médias algériens ont critiqué le délai mis par les autorités pour annoncer l'apparition du choléra.

    Lire aussi:

    Choléra: l’ambassade de France à Alger s’exprime sur les rumeurs de contrôle des Algériens
    Le Maroc et la Tunisie pris entre la peste des rumeurs et le choléra d’Algérie
    Perpignan: suspicion d’un cas de choléra à bord d’un avion en provenance d’Algérie
    Tags:
    décès, choléra, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik