Ecoutez Radio Sputnik
    Aéroport  d'Orly à Paris

    Choléra: l’ambassade de France à Alger s’exprime sur les rumeurs de contrôle des Algériens

    © REUTERS / Charles Platiau
    International
    URL courte
    8111

    Aucune mesure sanitaire n’a été mise en place dans les aéroports en France pour contrôler les voyageurs en provenance d’Algérie. C’est ce qu’a affirmé, le 26 août, l’ambassade de France à Alger en réaction aux rumeurs stipulant que de telles mesures avaient été décidées après l’apparition du choléra dans certaines villes algériennes.

    Dans un communiqué rendu public sur son site officiel le 26 août, l'ambassade de France à Alger, a catégoriquement démenti les rumeurs apparues sur les réseaux sociaux faisant état de mesures de contrôle dans les aéroports français des voyageurs en provenance d'Algérie, suite à la propagation d'une épidémie de choléra dans le pays.

    «Certaines rumeurs diffusées sur les réseaux sociaux, relayées par certains médias, font état de mesures qui auraient été mises en place par le ministère français des Solidarités et de la Santé, s'agissant des voyageurs en provenance d'Algérie», affirme le communiqué. «Ces rumeurs évoquent la nécessité pour les voyageurs de présenter "un certificat médical de non contamination par la maladie du choléra", en l'absence duquel "une visite médicale payante serait obligatoire à l'arrivée dans les aéroports français"», a-t-il ajouté.

    Réagissant à ces rumeurs, la même source a souligné que «l'ambassade de France en Algérie dément ces rumeurs sans fondement et précise qu'aucune mesure de ce type n'a été mise en place par le ministère des Solidarités et de la Santé.»

    Quatre-vingt-huit cas de choléra ont été détectés, dont quarante-neuf confirmés, le 23 août en Algérie, deux semaines après l'hospitalisation de plusieurs dizaines de personnes présentant des signes de toxi-infection entérique.

    La cartographie de l'épidémie indique que quatre wilayas du nord algérien sont concernées, a informé le ministère de la Santé. La wilaya de Blida est la plus touchée, avec 50 cas, dont 22 confirmés, suivie de Tipaza (11 cas confirmés sur 18), d'Alger (5 cas confirmés sur 14) et de Bouira (3 cas confirmés sur 6).

    Le bilan du ministère algérien de la santé faisait état, le 25 août, de deux morts sur les 49 cas confirmés.

    Plusieurs médias algériens ont critiqué le délai mis par les autorités pour annoncer l'apparition du choléra.

    Lire aussi:

    Choléra en Algérie: deux morts et de nouvelles régions touchées
    En Algérie, le choléra de retour, 22 ans après son éradication
    La France en vigilance renforcée suite à la réapparition du choléra en Algérie
    Tags:
    aéroport, voyageur, contrôle, choléra, France, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik