Ecoutez Radio Sputnik
    Armes chimiques

    Provocation chimique en Syrie: l'ambassadeur russe aux USA révèle qui aide les terroristes

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    6390

    Suite à l’annonce faite par la Défense russe quant à la préparation d’une éventuelle attaque chimique en Syrie, l’ambassadeur de Russie aux États-Unis a révélé qui aidait les terroristes. Selon Anatoli Antonov, ce sont les services spéciaux britanniques qui participent de manière active à cette opération.

    Un recours aux armes chimiques dans la province syrienne d'Idlib serait en préparation avec la participation active des services spéciaux britanniques, est-il indiqué dans la déclaration de l'ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoli Antonov, diffusée ce jeudi.

    «Cette provocation, qui se prépare avec la participation active des services spéciaux britanniques, pourrait servir d'occasion pour la "troïka" occidentale [Washington, Londres et Paris, ndlr] d'attaquer une énième fois les infrastructures civiles et militaires syriennes», a déclaré Anatoli Antonov.

    Selon l'ambassadeur russe, cette information a été portée à la connaissance du Département d'État américain.

    Auparavant, la Défense russe avait annoncé que les États-Unis envisageaient un bombardement en Syrie au motif de l'utilisation prochaine d'armes chimiques par Damas.

    Le chef du Centre russe pour la réconciliation des conflits en Syrie, Alexeï Tsygankov, avait fait savoir le 28 août que les Casques blancs avaient été vu acheminant des substances toxiques à Saraqib, une ville du nord-ouest de la Syrie.

    Comme l'a précisé le ministère russe de la Défense, à cet effet le destroyer USS The Sullivans de l'US Navy est récemment arrivé dans le golfe Persique avec 56 missiles de croisière à son bord. Un bombardier stratégique В-1В de l'US Air Force doté de 24 missiles de croisière air-sol AGM-158 JASSM a également été positionné sur la base aérienne Al-Udeid au Qatar. Washington s'est de son côté empressé de démentir la préparation de nouvelles frappes.

    Lire aussi:

    Lavrov: une provocation chimique à Idlib est préparée pour y pérenniser le Front al-Nosra
    Les États-Unis se disent prêts à riposter à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie
    Défense russe: un destroyer US en Méditerranée permet aux USA de frapper partout en Syrie
    Tags:
    armes chimiques, Casques blancs syriens, Anatoli Antonov, États-Unis, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik