International
URL courte
607
S'abonner

La décision de Washington d’annuler l’octroi de 200 millions de dollars d’aide aux Palestiniens va à l’encontre des besoins humanitaires de plus de 2 millions personnes, estime la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Maria Zakharova s'est exprimée sur l'annulation par les États-Unis de 200 millions de dollars d'aide à la Palestine.

«Il est évident que cela a été décidé pour des raisons politiques et est incompatible avec les besoins humanitaires d'environ 2 millions personnes dans les camps de réfugiés sur les territoires palestiniens», a déclaré jeudi la porte-parole de la diplomatie russe lors d'un briefing.

Et de poursuivre:

«Si le but est d'exercer une pression sur Ramallah et d'obtenir que l'Autorité palestinienne fasse preuve de souplesse dans le règlement proche-oriental, le problème c'est qu'il est peu probable que cela conduise au résultat recherché.»

Le ministère russe des Affaires étrangères qualifie de la même manière la décision des États-Unis de mettre fin au financement de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient. Maria Zakharova a rappelé que cette organisation avait été fondée par les États-Unis:

«La réduction du financement a été expliquée par les intérêts nationaux, tout comme le lancement du financement et la création de ces structures», a fait remarquer Maria Zakharova.

Washington a décidé d'annuler les 200 millions de dollars d'aide destinés aux Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza suite aux actions du mouvement palestinien Hamas, a annoncé aux journalistes un porte-parole du département d'État américain.

La décision de la Maison-Blanche a été vertement critiquée par l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
aide financière, Maria Zakharova, Washington, Palestine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook