International
URL courte
12821
S'abonner

Intervenant ce jeudi à Moscou à l’issue d’une rencontre avec son homologue russe, le chef de la diplomatie syrienne a déclaré que du point de vue militaire, les États-Unis ont essuyé un échec en Syrie.

Ayant perdu en Syrie sur le plan militaire, les États-Unis cherchent à compenser leur échec à l’aide du problème des réfugiés et de discussions sur le processus politique, a déclaré jeudi Walid al-Mouallem, ministre des Affaires étrangères de ce pays proche-oriental.

«Nous pouvons dire qu’en Syrie, les Américains ont perdu sur le plan militaire en dépit des efforts qu’ils avaient déployé dans ce sens et qu’ils veulent maintenant profiter de l’instant pour obtenir au moins quelques dividendes par le biais de processus politiques et par l’empêchement du retour des réfugiés dans leur foyer», a expliqué le haut diplomate.

Et d’ajouter que l’État syrien garantissait la sécurité à tous les réfugiés désireux de retourner au pays pour prendre part au rétablissement de son économie et au mouvement qui formera l’avenir de la Syrie.

Rappelons que le conflit armé en Syrie se poursuit depuis mars 2011.

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
Tags:
réglement politique, réfugiés, échec, guerre, Walid al-Mouallem, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook