Ecoutez Radio Sputnik
    Le siège de l'OMC à Genève

    Trump menace de retirer les États-Unis de l’OMC

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    9193

    Donald Trump envisage un éventuel retrait des États-Unis de l’Organisation mondiale du commerce si cette dernière ne parvient pas à se restructurer, annonce Bloomberg News.

    Le Président américain estime qu'en l'absence de changements notables au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), les États-Unis pourraient décider de quitter l'institution.

    «S'ils ne mettent pas un peu d'ordre là-dedans, je me retirerai de l'OMC», a-t-il lancé dans un entretien à Bloomberg News.

    Il a ajouté que depuis de nombreuses années les États-Unis ont été «très mal» traités par l'OMC.

    Le site d'information politique Axios avait annoncé début juillet que l'administration américaine avait l'intention de déposer un projet de loi permettant d'ignorer les exigences de l'OMC. Si le document est adopté, le Président aura alors le droit de taxer unilatéralement des produits importés sans nécessiter l'approbation du Congrès.

    En outre, cette nouvelle norme permettra de faire fi des principes fondamentaux de l'OMC.

    Trois semaines plus tard, Donald Trump rencontrait le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et promettait, à l'issue des négociations, que les États-Unis et l'Union européenne travailleraient en commun sur une réforme de l'OMC, déclarant que les États-Unis et l'Union européenne combattraient les «actions malhonnêtes» dans le commerce.

    Donald Trump et Jean-Claude Juncker ont cité une longue liste d'actions de ce type attribuées implicitement à la Chine, sans cependant la mentionner ouvertement.

    En février dernier, Donald Trump avait qualifié l'OMC de «catastrophe» qui empêchait son pays «de faire de bonnes affaires».

    Donald Trump menace de retirer les États-Unis de l’OMC
    © Sputnik .

    Lire aussi:

    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Tags:
    retrait, Organisation mondiale du commerce (OMC), Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik