Ecoutez Radio Sputnik
    Visite du roi du Maroc Mohamed VI en Russie le 15 mars 2016

    60e anniversaire des relations Maroc-Russie: un partenariat multidimensionnel exemplaire

    © Sputnik . Grigorij Sysoev
    International
    URL courte
    0 163

    À l’occasion de la célébration le 1er septembre du 60e anniversaire de l’établissement de leurs relations bilatérales diplomatiques, le Maroc et la Russie se sont félicités du niveau de leur coopération dans tous les domaines le qualifiant d’exemplaire. C’est ce qu’ont indiqué les communiqués des ministères des Affaires étrangères des deux pays.

    Le 1er septembre 2018, le Maroc et la Russie ont célébré le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques.

    «Ces relations se distinguent par l'excellence du dialogue politique et la convergence des vues sur les questions régionales et internationales, notamment pour le renforcement de la sécurité, la paix et le développement de l'Afrique», explique-t-on dans le communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale cité par le site marocain d'information Le 360.

    Selon ce document, les ministres des Affaires étrangères des deux pays se sont félicités de la dynamique positive que connaît le domaine de la coopération économique et commerciale, tout en réaffirmant «l'engagement pour poursuivre conjointement les efforts de consolidation des relations maroco-russes, dans le cadre du partenariat stratégique approfondi scellé en mars 2016 sous la présidence du roi Mohammed VI et du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine».

    De son côté, évoquant le dialogue politique entre les deux capitales, le ministère russe des Affaires étrangères a souligné dans son communiqué «la coïncidence ou la similitude des positions des deux États sur les problèmes internationaux et régionaux clés, ainsi que l'intérêt mutuel de Moscou et de Rabat pour la poursuite d'un dialogue politique de confiance, l'amélioration de la coopération multiforme destinée à assurer le bien des peuples des deux pays et la stabilité au Maghreb, au Proche-Orient, dans le bassin méditerranéen et dans le monde».

    Concernant la coopération économique et stratégique entre les deux pays, le même communiqué a affirmé que dans leurs messages de félicitations «les deux ministres des Affaires étrangères ont donné une appréciation très positive du niveau de coopération russo-marocaine dans divers domaines, coopération qui se développe avec succès sur la base de la déclaration de partenariat stratégique signée entre la Fédération de Russie et le Royaume du Maroc à Moscou en 2002 et sur celle de la déclaration sur un partenariat stratégique approfondi approuvée lors de la visite en Russie du roi Mohammed VI en mars 2016», a ajouté le ministère russe des Affaires étrangères.

    Pour rappel, lors la visite officielle que le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a effectuée à Rabat en octobre 2017, les deux pays ont signé 11 accords de coopération dont un relatif à «la livraison de produits militaires au Maroc», selon le le Premier ministre russe cité par Le 360.

    Selon le média, parmi les 11 accords signés le mercredi 11 octobre 2017, on compte une convention sur l'énergie nucléaire civile établie entre le Centre national de l'énergie, des sciences et des techniques nucléaires marocain (CNESTEN) et son équivalent russe ROSATOM. Cet accord porte sur le développement et «l'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques dans plusieurs domaines dont la recherche et la sécurité nucléaire», a précisé le site.

    Lire aussi:

    Relations Rabat-Pékin: cap sur le projet de la Route de la soie
    Le message de Mohammed VI au roi Salmane d’Arabie peut-il réchauffer les relations?
    L’invitation de Mohammed VI au roi Salmane à venir au Maroc, signe du dégel des relations?
    Tags:
    relations économiques, relations bilatérales, relations diplomatiques, nucléaire civil, anniversaire, roi Mohammed VI du Maroc, Vladimir Poutine, Maroc, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik